Connect with us

Actualités

1 mort, 4 policiers blessés durant la manifestation du 11 octobre, selon un bilan partiel de la PNH

Published

on

1 mort, 4 policiers blessés durant la manifestation du 11 octobre, selon un bilan partiel de la PNH 26
MG Motors 720
La Police Nationale d’Haïti (PNH) a présenté son bilan partiel de la journée de manifestation, du vendredi 11 octobre 2019, qui s’est déroulée dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, et dans plusieurs grandes villes du pays.

Selon le porte-parole adjoint de la PNH, l’inspecteur principal Gary Desrosiers, au cours de cette journée de mobilisation populaire, le commissariat de la ville de St Marc a été attaqué par des hommes lourdement armés, causant malheureusement la mort de Jouly Joubert, un adolescent de 16 ans. Des manifestants ont, par la suite, accusé les forces de l’ordre d’avoir tiré sur la victime.

Pendant les manifestations du 11 octobre, deux policiers du Corps d’Intervention et de Maintien de l’Ordre (CIMO) ont été blessés par balle et deux autres à coup de pierre, à en croire l’inspecteur principal Gary Desrosiers.

À Port-au-Prince, un véhicule de la PNH a été incendié dans une attaque au cocktail Molotov. Deux autres véhicules de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) ont été sévèrement endommagés.

Dans la ville des Cayes, un véhicule de la PNH a été criblé de balles par des individus non identifiés.

Innee Beauty Parlour

Dans la capitale haïtienne, comme dans les villes de province, il y a eu des mouvements de protestation, depuis maintenant un mois, pour exiger la démission de Jovenel Moïse en chute libre face aux pressions d’une opposition politique populaire. Au cours de ces manifestations il y a eu des pertes en vies humaines et des actes de vandalisme et de violences.

bongu j7
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,416 other subscribers

Archives