Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

2715 candidats participent aux examens officiels pour les Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant

2715 candidats participent aux examens officiels pour les Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant

2715 candidats participeront aux examens d’État des Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant (ENIJE) cette année

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a lancé ce lundi 16 mai les évaluations officielles avec l’examen oral des étudiants finissants des Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant (ENIJE) pour le département de l’ouest. 880 postulants-maîtres issus de divers centres de formation d’instituteurs et d’institutrices participent à ces évaluations.

Dans un premier temps, les candidats issus de la zone Sud et nord du département de l’ouest subiront les épreuves orales et soutiendront en même temps leur rapport de stage préalablement soumis à l’appréciation du jury du MENFP. Ces épreuves se déroulent pendant cinq jours, selon une note émanant du Bureau de communication du ministère.

L’examen oral pour les étudiants des neuf autres départements du pays se tiendra le 20 juin prochain, selon le directeur à la Formation et au Perfectionnement, Georges Wilbert Frank.

Au total, ce sont 2715 candidats des Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant (ENIJE) qui prendront part, à l’échelle nationale, à ces examens, selon les statistiques communiquées par le Bureau national des Examens d’État (BUNEXE).

Outre le test académique et professionnel, les candidats sont évalués également dans toutes les disciplines et toutes les didactiques des disciplines à enseigner à l’école fondamentale à savoir : la Communication française, la Communication créole, les Sciences expérimentales, les Sciences sociales et les Mathématiques.

Pertinence des examens d’État pour les ENIJE

Le MENFP rappelle qu’il lui incombe, via la Direction de la Formation et du Perfectionnement (DFP), la responsabilité de réguler la formation initiale et continue des enseignants.

En évaluant les postulants-maîtres, il accomplit ainsi l’une de ses missions qui est de doter le système éducatif d’enseignants compétents, à même de dispenser un enseignement de qualité aux enfants du pays. Et l’évaluation subie par les postulants-maîtres est d’ordre diagnostique, formative et sommative, selon le MENFP.

2715 candidats participent aux examens officiels pour les Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant

En savoir plus:

Haïti: l’essentiel de l’actualité du mardi 17 mai 2022

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Éducation

Une cinquantaine de cadres du MENFP en formation sur le « Teach Primary », un nouvel outil d’observation du travail des enseignants dans les...

Éducation

Journée internationale de l’éducation: le gouvernement haïtien a honoré les lauréats nationaux aux examens d’Etat 2023. Le gouvernement haïtien à travers le ministère de...

Éducation

Trois protocoles d’entente signés entre le MENFP et les Fédération haïtiennes de football, de basketball et de volleyball en vue de soutenir l’Éducation physique...

Actualités

Une commission est dépêchée par le MENFP à Jacmel en vue de faire la lumière sur les cas présumés d’abus sexuels à l’USPEJ. À...