Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

2715 candidats participent aux examens officiels pour les Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant

2715 candidats participent aux examens officiels pour les Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant

2715 candidats participeront aux examens d’État des Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant (ENIJE) cette année

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a lancé ce lundi 16 mai les évaluations officielles avec l’examen oral des étudiants finissants des Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant (ENIJE) pour le département de l’ouest. 880 postulants-maîtres issus de divers centres de formation d’instituteurs et d’institutrices participent à ces évaluations.

Dans un premier temps, les candidats issus de la zone Sud et nord du département de l’ouest subiront les épreuves orales et soutiendront en même temps leur rapport de stage préalablement soumis à l’appréciation du jury du MENFP. Ces épreuves se déroulent pendant cinq jours, selon une note émanant du Bureau de communication du ministère.

Juno7 Pub

L’examen oral pour les étudiants des neuf autres départements du pays se tiendra le 20 juin prochain, selon le directeur à la Formation et au Perfectionnement, Georges Wilbert Frank.

Au total, ce sont 2715 candidats des Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant (ENIJE) qui prendront part, à l’échelle nationale, à ces examens, selon les statistiques communiquées par le Bureau national des Examens d’État (BUNEXE).

Outre le test académique et professionnel, les candidats sont évalués également dans toutes les disciplines et toutes les didactiques des disciplines à enseigner à l’école fondamentale à savoir : la Communication française, la Communication créole, les Sciences expérimentales, les Sciences sociales et les Mathématiques.

Pertinence des examens d’État pour les ENIJE

Le MENFP rappelle qu’il lui incombe, via la Direction de la Formation et du Perfectionnement (DFP), la responsabilité de réguler la formation initiale et continue des enseignants.

En évaluant les postulants-maîtres, il accomplit ainsi l’une de ses missions qui est de doter le système éducatif d’enseignants compétents, à même de dispenser un enseignement de qualité aux enfants du pays. Et l’évaluation subie par les postulants-maîtres est d’ordre diagnostique, formative et sommative, selon le MENFP.

2715 candidats participent aux examens officiels pour les Écoles normales d’Instituteurs et de Jardinières d’Enfant

En savoir plus:

Haïti: l’essentiel de l’actualité du mardi 17 mai 2022

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Aktyalite AN KREYÒL

Egzamen bakaloreya: Ministè Edikasyon Nasyonal ak Fòmasyon Pwofesyonèl (MENFP) enfòme gen 4 sant egzamen li deplase nan Pòtoprens lan. Ministè Edikasyon Nasyonal ak Fòmasyon...

Aktyalite AN KREYÒL

Ministè Edikasyon Nasyonal ak Fòmasyon Pwofesyonèl (MENFP) anonse tout bagay pare pou dewoulman pwosesis la k ap resevwa 115 337 kandida ane a. Direktè...

Éducation

Plus d’inscription en 7ème année dans les lycées, l’une des quatre annonces faites par le MENFP pour la rentrée des classes le 5 septembre...

Éducation

Une délégation de l’AECID en Haïti pour évaluer l’avenir de la coopération haïtiano-espagnole Une délégation de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement...