Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Les 5 employés de la Cour des comptes finalement libérés contre rançon

Les signataires de l’Accord pour une transition pacifique contestent la validité du décret du 12 avril 2024
Getting your Trinity Audio player ready...

Les cinq employés de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif sont finalement libérés contre rançon.

Deux des cinq employés de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif qui étaient toujours séquestrés ont recouvré leur liberté contre rançon le mercredi 22 novembre dans la soirée, a confirmé un haut responsable de la CSCCA à Juno7. Après 17 jours de séquestration, tous les employés ont finalement été libérés.

L’un d’entre eux avait été relâché dans un premier temps pour aller chercher la somme exigée par les ravisseurs. Deux autres ont recouvré leur liberté par la suite avant que les deux derniers (deux chauffeurs) aient été libérés contre rançon mercredi soir.

Ces fonctionnaires de l’administration publique ont été enlevés le lundi 6 novembre . Ils sortaient chaque jour de la commune de Carrefour pour se rendre à leur bureau dans la capitale.
S’ils ont recouvré leur liberté, le véhicule à bord duquel ils se trouvaient le jour de l’enlèvement a été saisi par leurs ravisseurs.

Rappelons que la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) dans une note rendue publique le mercredi 8 novembre 2023, avait annoncé le report de toutes les audiences de ses tribunaux administratif et financier jusqu’à nouvel ordre afin d’exiger la libération de ces cinq employés.

La Cour supérieure n’est pas la seule institution dont ses employés sont victimes de kidnapping. D’autres établissements privés et publics ont du faire face à cette situation obligeant les employés à quitter Haiti à cause de la violence des gangs.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce jeudi 23 Novembre 2023

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu