Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Amel LAFLEUR sanctionné pour faute morale jusqu’en 2028

Amel LAFLEUR sanctionné pour faute morale jusqu’en 2028

Le pasteur Amel LAFLEUR est suspendu pour cinq ans, jusqu’en 2028 mais son église continue à fonctionner.

La Direction Générale du Ministère des Cultes, comme il a été recommandé par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, a pris la décision de suspendre le pasteur Amel Lafleur de toute activité liée à sa fonction de dirigeant d’église pour une période de cinq ans à la suite du scandale suscité par sa vidéo de démonstration de geste sexuel avec sa fille au sein de son assemblée.

« Le pasteur Amel LAFLEUR est interdit de toute pratique ministérielle et/ou pastorale pour une période de cinq années à compter de la date de la présente jusqu’au 3 janvier 2028 au regard de l’article 13 du décret du 18 octobre 1978 condamnant la pratique de toute activité attentatoire à l’ordre et à la morale publique au sein de l’église », peut-on lire dans la correspondance adressée au pasteur.

Selon la direction Générale du Ministère des Cultes, le « conseil d’administration ou le comité exécutif de l’Église de Dieu Indépendante de la Porte Étroite soumettra au Ministère des Cultes le nom d’un pasteur régulièrement assermenté devant assurer l’intérim pendant cette période, selon les articles 8 et 9 du décret précité. Il s’avère impérieux que cette formalité soit remplie au plus tard le lundi 9 janvier 2023 en vue de la poursuite des activités ecclésiastiques. »

Il a été sanctionné sur la base « des vidéos circulant sur les réseaux sociaux et affichant telles actions frisant atteinte à la pudeur et aux bonnes mœurs en présence des fidèles de l’église et « vidéo clipée » en ligne ». Cette sanction marque la déchéance morale de cet homme d’Église et ne met pas fin à l’action en correctionnel pour atteinte à la pudeur que le chef du parquet avait évoqué contre lui.

Amel LAFLEUR sanctionné pour faute morale jusqu’en 2028

En savoir plus:

857 cas de kidnapping recensés en Haïti pour l’année 2022 contre 1009 en 2021, selon le CARDH

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu