Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Le gouvernement d’Ariel Henry ne pourra pas rendre justice à Jovenel Moïse, estime Claude Joseph

Claude Joseph a rencontré les membres du conseil électoral provisoire

L’ancien ministre des affaires étrangères Claude Joseph estime que le gouvernement dirigé par Ariel Henry ne pourra pas rendre justice au feu président Jovenel Moïse.

Dans un message publié sur son compte Twitter ce mercredi 26 janvier, l’ancien Chancelier avance quatre raisons pour justifier pourquoi il est illusoire de croire que le gouvernement d’Ariel Henry fera la lumière sur le magnicide perpétré le 7 juillet 2021. “Il n’a pas la volonté politique de le faire”, affirme-t-il, entre autres arguments évoqués.

“Immediatement après le crime, Ariel Henry s’est entretenu à deux reprises avec Joseph Badio, l’un des présumés assassins de Jovenel Moïse”, a rappelé celui qui s’est autoproclamé joveneliste. Claude Joseph affirme aussi que le même suspect avait rendu visite au PM Henry dans sa résidence officielle. Et ce au moins deux reprises.

Juno7 Pub

Autre raison évoquée par Claude Joseph est que le PM Ariel Henry a fait obstruction à l’enquête en révoquant le Ministre de la justice Rockefeller Vincent et le Commissaire Bed-Ford Claude, parce que ce dernier l’avait convoqué et inculpé dans son réquisitoire supplétif. “Le Premier ministre Ariel Henry s’est catégoriquement opposé à la requête de l’ex chancelier Claude Joseph ayant demandé à l’ONU de mettre en place une commission d’enquête internationale sur le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse”, ajoute-t-il.

À la lumière de ces arguments, M. Joseph conclut qu’il est illusoire de penser que le gouvernement actuel a la moindre volonté politique d’obtenir justice pour l’ancien chef de l’État, assassiné dans sa résidence privée à Pèlerin 5.

Quelques heures plutôt, le Premier ministre Ariel Henry avait réaffirmé sa volonté de rendre justice au feu président. “Tant que je serai à la tête de l’Exécutif, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que justice puisse être rendue au président Jovenel Moïse”, avait-il écrit sur Twitter, rappelant qu’il continuerait à solliciter l’assistance judiciaire dans le cadre de l’enquête sur cet assassinat. Ce, comme il s’y était engagé dès son arrivée à la Primature.

Claude Joseph a rencontré les membres du conseil électoral provisoire

En savoir plus:

Haïti: l’essentiel de l’actualité du jeudi 27 janvier 2022

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu