Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Joe Biden, Vladimir Poutine, Justin Trudeau, Ariel Henry, Nicolas Maduro, entre autres, ont salué la victoire de Lula Da Silva

Joe Biden, Vladimir Poutine, Justin Trudeau, Ariel Henry, Nicolas Maduro, entre autres, ont salué la victoire de Lula Da Silva

Joe Biden, Vladimir Poutine, Justin Trudeau, Ariel Henry, Nicolas Maduro, Emmanuel Macron, entre autres, ont salué la victoire de Luis Inácio Lula Da Silva

De nombreux chefs d’État et chefs de gouvernement ont réagi à la suite de la victoire de Luis Inácio Lula da Silva à l’élection présidentielle au Brésil ce dimanche 30 octobre. Joe Biden, Vladimir Poutine, Xi Jinping, Justin Trudeau, Nicolas Maduro, Emmanuel Macron, Ariel Henry font partie des leaders qui ont félicité le nouveau président brésilien. Le perdant, Jair Bolsonaro, n’a toujours pas concédé sa défaite.

Le président américain Joe Biden a utilisé son compte Twitter dimanche soir pour saluer la victoire de Lula Da Silva. « J’adresse mes félicitations à Luiz Inácio Lula da Silva pour son élection comme prochain président du Brésil à la suite d’élections libres, équitables et crédibles. Je suis impatient de travailler ensemble pour poursuivre la coopération entre nos deux pays dans les mois et les années à venir », a tweeté le président américain.

De son côté, le président Vladimir Poutine a déclaré, dans un télégramme adressé à Lula, que « les résultats de l’élection ont confirmé votre grande autorité politique ».
« J’espère qu’en fournissant des efforts conjoints, nous ferons en sorte de poursuivre le développement d’une coopération russo-brésilienne constructive dans tous les domaines », a-t-il ajouté.

Le président chinois Xi Jinping qui vient d’obtenir un troisième mandat pour diriger son pays dit vouloir renforcer son partenariat avec le Brésil. «J’attache une grande importance au développement des relations entre la Chine et le Brésil et je suis prêt à travailler avec le Président élu Lula », a-t-il déclaré, dans des propos rapportés par la télévision d’Etat CCTV.

Le Premier ministre haïtien Ariel Henry a lui aussi félicité le nouveau président brésilien. « Je félicite Lula, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la République fédérative du Brésil. Je tiens à lui adresser, au nom de mon gouvernement et du peuple haïtien, mes vœux de succès dans cette nouvelle mission, tout en souhaitant le renforcement des relations d’amitié et de solidarité entre Haïti et le Brésil », peut-on lire sur le compte Twitter du locataire de la Primature.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a également salué la victoire de la figure de la gauche sud-américaine. « Les Brésiliens ont tranché. J’ai hâte de travailler avec Lula à renforcer le partenariat entre nos pays, à obtenir des résultats pour les Canadiens et les Brésiliens et à faire avancer nos priorités communes, comme la protection de l’environnement », a tweeté Justin Trudeau.

«Vive les peuples déterminés à être libres, souverains et indépendants  ! Aujourd’hui au Brésil la démocratie a triomphé, félicitations Lula, je t’embrasse fort  !», s’est réjoui pour sa part le président Nicolas Maduro du Venezuela.

Quant au président français Emmanuel Macron, ennemi farouche de Bolsonaro, il estime que l’élection de Lula ouvre une nouvelle page de l’histoire du Brésil. « Ensemble, nous allons unir nos forces pour relever les nombreux défis communs et renouer le lien d’amitié entre nos deux pays », a-t-il souligné.

Luiz Inacio Lula da Silva a remporté le second tour de l’élection présidentielle, dimanche 30 octobre, devançant son rival Jair Bolsonaro de 1,8 point. La figure de la gauche brésilienne a recueilli 50,9% des voix, tandis que le président sortant d’extrême droite a récolté 49,1% des suffrages, d’après les résultats définitifs du Tribunal supérieur électoral (TSE).

Si plusieurs des alliés du président sortant ont reconnu la victoire de Lula, Jair Bolsonaro est pour l’instant resté silencieux. Le président d’extrême-droite avait laissé entendre pendant la campagne qu’il pourrait ne pas respecter les résultats de l’élection. Il avait même affirmé qu’il n’envisageait que trois issues à cette élection présidentielle : « gagner, être tué ou être arrêté”, selon New York Times.

Joe Biden, Vladimir Poutine, Justin Trudeau, Ariel Henry, Nicolas Maduro, entre autres, ont salué la victoire de Lula Da Silva

En savoir plus:

Le RDNP condamne l’assassinat de Eric Jean Baptiste, exige justice et appelle à un dépassement de soi face à la crise

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Monde

Deux semaines après que les bolsonaristes ont envahi les 3 principaux lieux de pouvoir du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva a limogé le...

Actualités

Investiture du président Lula da Silva : le Chancelier haïtien Jean Victor Généus s’est entretenu avec plusieurs dignitaires étrangers dont son homologue turc. Lors...

Monde

Luiz Inacio Lula da Silva investi ce dimanche 1er janvier président du Brésil pour la troisième fois. Après avoir remporté l’élection en novembre dernier,...

Monde

Le président élu, Luiz Inácio Lula da Silva a reçu son diplôme de président de la République du Tribunal supérieur électoral du Brésil (TSE) Le président...