Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Chango Bastia à travers son morceau “M rayi mizè” veut montrer d’où vient la misère

Chango Bastia à travers son morceau M rayi mizè veut montrer d'où vient la misère

Chango Bastia à travers son morceau vidéoclipé “M rayi mizè” veut montrer d’où vient la misère qui ronge la population haïtienne.

Le jeune artiste engagé Chango Bastia qui fait actuellement une maîtrise en sociologie à l’université Catholique de Lille, en France, a dévoilé mardi dernier la vidéo du morceau “M rayi mizè”, onzième musique disponible sur son dernier album baptisé “fè l an kreyòl”. Dans cette chanson, l’artiste de tendance reggae a exprimé son dégoût pour la misère et toutes les choses négatives qu’elle traîne derrière elle, tout en soulignant qui sont derrière ce phénomène.

Lors d’un entretien avec Juno7, l’ancien étudiant de la faculté des sciences humaines de l’UEH, a détaillé pour nous l’idée qu’il veut faire passer dans cette chanson. Chango Bastia a mis l’accent sur l’histoire des relations existant entre Haïti avec les pays amis. Pour lui, la misère à laquelle est confrontée la population haïtienne n’est pas un phénomène naturel mais plutôt une complicité de l’international et des élites haïtiennes. “Se yon mizik kote mwen eseye gade mizè pèp ayisyen an nan listwa ak nan relasyon entènasyonal yo jodia”, a-t-il expliqué.

Juno7 Pub

Dans cette vidéo qui a une durée de trois minutes, l’originaire de la ville de Hinche dans le refrain de cette musique chante: <<M rayi mizè (4fois)>>. Plus loin dans ce morceau, le chanteur a aussi souligné de quoi la misère en est capable. “Mizè fè moun rayi moun, mizè fè moun dejwe moun. Li fè w pèdi gou bouch ou, mizè demounize moun”, a-t-il chanté.

Chango Bastia qui a montré son dégoût et sa frustration pour la misère, a aussi indiqué comme nous l’avons mentionné ci-dessus que cette misère n’est pas un phénomène naturel. Dans le fond de son texte, il a souligné d’où vient ce phénomène qui fait rage au sein de la population. “Mizè pa yon loray kale tande, mizè m pa sot nan syèl Bondye tande (…) mizè m gen batistè, mizè m gen patnè, mizè m gen gadyen, mizè m gen sekirite (…). Esklavaj inogire l, Leta administre l, ONG ankouraje l, relijyon batize l, grandon boujwa itilize l, enperyalis yo kore l.”

Le jeune artiste est en train de faire de la promotion pour cette musique et son dernier album, a-t-il dit. Toutefois, il travaille déjà sur la sortie d’un nouvel album et prépare des tournées en Haïti pour les grandes vacances. “J’aurai une tournée musicale en Haïti. Je serai dans le Sud, la Grand’Anse, l’Artibonite, le Nord et le centre jusqu’au 7 août”, a-t-il révélé.

Chango Bastia qui a de la musique dans son sang si l’on en croit ses déclarations, invite les internautes à acheter son album sur les plateformes en ligne et s’est dit ouvert aux promoteurs pour les performances.

En savoir plus:

Le Sénat demande au Conseil des Ministres de reporter la date d’entrée en vigueur du code pénal

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu