Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Châtiments corporels en milieu scolaire: le MENFP pour une approche ferme mais sans violence envers l’enfant

résultats - bac permanent - Le MENFP interdit aux écoles d'imposer l'achat de masques spéciaux aux parents

Châtiments corporels en milieu scolaire: le MENFP encourage une approche de discipline ferme mais bienveillante et positive envers l’enfant permettant son progrès sans violence.

Depuis quelques jours, une vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Elle montre un enfant en train de subir de mauvais traitements de son parent au sein même d’un établissement scolaire. Cette scène a révolté les internautes jusqu’à pousser le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle à réagir.

En effet, le MENFP, profondément alarmé, publie un communiqué dans lequel il déplore et condamne les châtiments corporels, laquelle pratique faisant objet d’interdiction formelle dans le système éducatif haïtien conformément à la loi parue dans le Moniteur du lundi 1er octobre 2001, numéro 80.

Cette disposition légale précise très clairement dans son article 1 que « les
traitements inhumains de quelque nature que ce soit y compris les punitions corporelles contre les enfants sont interdits ». En ce sens, le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle en appelle donc à la responsabilité des parents, des directeurs d’écoles, des professeurs et de tous les acteurs en vue du respect de la dignité de l’enfant en tant qu’être humain.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Encourageant les parents à prioriser une approche de discipline ferme mais bienveillante et positive envers l’enfant permettant son progrès sans violence, le ministère rappelle par ailleurs, que toutes les études à travers le monde sur l’utilisation de la violence corporelle sur les enfants comme forme de sanction ont démontré les impacts négatifs pour le développement harmonieux de l’enfant et son bien-être.

Pour la pleine application de la loi visant à protéger l’enfant contre les châtiments corporels en milieu scolaire, le MENFP qui dit avoir déjà entrepris plusieurs actions pour déconstruire cette violence endémique à l’école en proposant, entre autres, un code de conduite en milieu scolaire, annonce pour bientôt une nouvelle campagne de communication avec l’appui de plusieurs partenaires intéressés par cette problématique.

“Le MENFP invite tous les acteurs et partenaires à s‘impliquer et à s’engager dans ce combat de longue
haleine contre toutes formes de violence afin d’éliminer ces pratiques intolérables et inacceptables contre nos enfants”,conclut le communiqué.

En savoir plus:

11 Mai 1796: arrivée de la troisième commission civile à Saint Domingue

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Éducation

Le MENFP et la Banque mondiale réaffirment leur engagement à renforcer la coopération en éducation en Haïti. Arrivé en Haïti le 13 mai dernier,...

Santé

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, apporte des précisons autour des dernières mesures relatives à l’état...

Éducation

Covid 19 : le calendrier scolaire et celui des examens d’Etat resteront inchangés, declare le MENFP En conférence de presse tenue au local de...

Actualités

Examens d’Etat-Session des recalés de Juillet 2021 : les inscriptions seront ouvertes à partir du 26 mai et prendront fin le 11  juin 2021...