Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

COVID-19 : l’USAID fait don de deux générateurs d’oxygène à Haïti

Covid-19 Haïti: l'USAID accorde 8,8 millions US pour lutter contre l'insécurité alimentaire

COVID-19 : l’USAID fait don de deux générateurs d’oxygène à deux hôpitaux dans le département du Nord

Le gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), annonce avoir fait don de deux générateurs d’oxygène à deux hôpitaux dans le département du Nord. Ces générateurs d’oxygène joueront un rôle essentiel dans la réponse d’urgence nationale au COVID-19 en desservant plus de 750 000 personnes dans les zones difficiles d’accès du Nord d’Haïti.

En collaboration avec l’Unité Nationale de Coordination de la Réponse au Coronavirus, du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), l’USAID a sélectionné l’Hôpital Centre de Bienfaisance de Pignon (CBP), dans le département du Nord, et l’Hôpital Notre Dame de la Paix de Jean-Rabel (HNDP), dans le département du Nord-Ouest d’Haïti, pour remettre, au début du mois de juin, les deux générateurs de production d’oxygène, afin de répondre stratégiquement aux besoins des personnes vivant dans les endroits difficiles d’accès.

Juno7 PUB

Le générateur d’oxygène de l’Hôpital de Jean-Rabel sera également disponible pour le Haut Nord-Ouest : Bassin bleu, Chansolme, Port-de-Paix, St-Louis du Nord, La Pointe des Palmistes, Anse-à-Foleur et la Tortue. Le générateur d’oxygène de l’Hôpital Notre Dame de La Paix de Jean-Rabel est la pierre angulaire du développement sanitaire dans le Nord-Ouest d’Haïti.

Ce mois-ci, l’USAID a installé les générateurs d’oxygène dans les deux hôpitaux du Nord d’Haïti. Chacun d’eux est équipé d’un générateur d’électricité ainsi que de bouteilles d’oxygène, de chariots à bouteilles, d’éléments de sécurité essentiels et de fournitures médicales consommables pour fournir de l’oxygène aux patients. Non seulement les générateurs augmenteront la capacité des hôpitaux à recevoir des patients référés par d’autres centres de santé, mais ils permettront également aux hôpitaux d’établir des réseaux locaux de distribution d’oxygène.

Le Chargé d’affaires a.i. des États-Unis, M. Eric W. Stromayer a fait remarquer que le gouvernement américain continue de soutenir la lutte contre le COVID-19 en Haïti. “Nous réitérons notre engagement avec ce don du peuple américain pour fortifier l’écosystème de l’oxygène médical en Haïti.”

L’oxygène médical importé, grâce au soutien du gouvernement américain, par l’intermédiaire de deux fournisseurs du secteur privé situés à Port-au-Prince, contribue à des recharges gratuites de bouteilles qui sont distribuées à plus de 20 centres de traitement de COVID désignés par le ministère de la Santé situés à travers le pays. “Cependant, les conditions routières imprévisibles et dangereuses interfèrent avec l’acheminement de l’oxygène médical de Port-au-Prince vers les départements du Nord. Pendant la saison des pluies, la circulation dans ces zones peut être dangereuse, les inondations et les glissements de terrain endommagent les infrastructures de transport déjà en mauvais état. La livraison de ces nouveaux aspirateurs générant de l’oxygène équipe les hôpitaux communautaires de ces endroits difficiles d’accès avec un approvisionnement durable sur place en oxygène médical qui atténuera ces obstacles et sauvera des vies”, indique un communiqué publié par l’organisme international.

L’USAID continuera d’appuyer le Ministère de la Santé Publique et de la Population et les Directions Départementales de la Santé concernées pour mettre en place ces réseaux de distribution pour les recharges de bouteilles d’oxygène. L’Hôpital Bienfaisance de Pignon mettra en place un réseau de distribution d’oxygène pour huit établissements de santé et desservira une population d’environ 250 000 personnes. L’Hôpital Notre Dame de la Paix de Jean Rabel agira en tant que central de distribution d’oxygène pour un réseau de neuf établissements de santé, desservant une population d’environ 500 000 personnes dans le Nord-Ouest d’Haïti.

En outre, l’USAID formera le personnel des deux hôpitaux d’accueil pour gérer et entretenir indépendamment les usines afin de faciliter le renforcement des capacités locales et d’assurer la durabilité des usines de production d’oxygène. Les hôpitaux recevront un contrat de service de trois ans pour un entretien continu et ponctuel garantissant une utilisation optimale de l’équipement. L’USAID formera également des ingénieurs et des techniciens du ministère de la Santé publique et de la Population en vue du fonctionnement, de l’entretien et la réparation des équipements de production d’oxygène. Ces mesures assureront l’utilisation optimale de l’équipement et la disponibilité de ressources humaines adéquates pour faciliter la manipulation et le stockage appropriés de l’oxygène produit.

“Un générateur d’oxygène à l’Hôpital Notre Dame de la Paix de Jean-Rabel est une source de vie pour tout le département du Nord-Ouest”, a déclaré le Dr Wilsos Canton, Directeur de l’Hôpital Notre Dame de Jean-Rabel.

Ce don renforcera la fourniture de soins de santé dans le Nord d’Haïti grâce à un approvisionnement local continu en oxygène. Les usines de production d’oxygène joueront un rôle essentiel pour garantir que l’oxygénothérapie soit disponible pour les patients gravement malades atteints de COVID-19 ainsi que pour les patients présentant des symptômes respiratoires, cardiaques ou d’autres symptômes graves nécessitant une assistance en oxygène.

La directrice de la mission par intérim de l’USAID/Haïti, Christine Djondo, a déclaré que : « L’USAID est fière de soutenir la lutte contre le COVID-19 en Haïti. Je suis enthousiasmée par le potentiel de ces génératrices d’oxygène pour renforcer l’écosystème de l’oxygène et servir les populations vulnérables dans les zones difficiles d’accès.

Covid-19 Haïti: l'USAID accorde 8,8 millions US pour lutter contre l'insécurité alimentaire

En savoir plus:

Haïti: la Fédération des Barreaux continue d’exiger la libération de Me Robinson Pierre Louis

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu