Connect with us

Culture

Culture: un trio sous le nom de Caribbean’s Queens fait la une dans la communauté haïtienne au Chili

Published

on

Culture: un trio sous le nom de Caribbean’s Queens fait la une dans la communauté haïtienne au Chili 28
Nissan

Depuis la fin de 2015, le Chili a été témoin de l’explosion d’un afflux massif d’Haïtiens à la recherche d’une stabilité économique et sociale.

Cette explosion d’immigrants d’ascendance africaine a créé une grande polémique raciste au sein de la communauté chilienne, selon laquelle la grande majorité des citoyens haïtiens qui arrivent sur leur territoire ne contribuent en rien à la forte croissance économique et sociale de leur pays, car ils ne seraient pas des immigrants de très bonne qualité éducative qui viennent seulement chercher quelque chose sans rien offrir en retour. À propos, selon le Conseil des recteurs du Chili, les résultats d’admission à l’université ont été publiés pour l’année universitaire 2019.

Les chiffres révèlent que le nombre d’étrangers enregistrés à l’université a augmenté de 31,83% cette année et que les Haïtiens se classent en deuxième place après les Péruviens.
C’est peut-être la pire façon de penser à l’égard des haïtiens car au cours de l’année 2017, la communauté haïtienne a connu une forte croissance sociale et économique qui a porté ses fruits aux grandes entreprises haïtiennes des secteurs de la restauration, de l’éducation, de la médecine, de la mode et autres. .

Nous devons citer un exemple très concret, une idée brillante et intelligente que trois jolies haïtiennes ont eu il y a un mois et demi sous le nom magique: « Caribbean’s Queens » ou Reines des Caraïbes en français. Ces trois jeunes, respectivement : « Nadège Silencieux, Johanne Guercin et Baltacha Victor» ont eu l’idée de créer une plate-forme qui leur permettrait de promouvoir les produits artisanaux et de beauté de la mère des Caraïbes. En parlant de beauté, ces filles font du bruit sur les réseaux sociaux avec leurs photos extravagantes, pleines d’énergie et de couleurs.

MG300

Les 2 et 3 février de l’année en cours, elles ont organisé une foire artisanal et de gastronomie afin de promouvoir l’art d’Haïti dans différents domaines, tels que les produits à base de bois et la gastronomie à la saveur de la patrie haïtienne. Willy Baptiste, un artisan haïtien qui peut transformer n’importe quel morceau de bois en merveille du monde a participé à cette foire. Nous avons ensuite eu la grande vedette de la musique et de la mode bien connue de la communauté haïtienne, qui n’est autre que Florie Haiti qui habille ces trois femmes.

Elles nous ont informés qu’elles ont des projets beaucoup plus grands à réaliser dans les prochains jours. Un proverbe haïtien dit: « Quand une femme vous dit qu’elle vous fera du mal, sachez que le couteau est déjà là. » Nous attendons donc avec impatience ce qu’elles ont à offrir.

Félicitations Caribbean’s Queens et bonne chance!

Suzuki 9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,091 other subscribers

Archives