Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sports

Le PSG renverse le Barca 4-1 et part en demi finale de la Ligue des Champions

Le PSG renverse le Barca 4-1 et part en demi finale de la Ligue des Champions
@PSG_inside / X (Twitter)
Getting your Trinity Audio player ready...

Le PSG renverse le Barca au terme d’un match fou d’anthologie et fonce en demi-finale

Une vrai remontada !!! Apathique pendant une demi-heure, le PSG a finalement profité de l’expulsion d’Araujo pour renverser totalement ce quart de finale retour de la Ligue des champions et décrocher un ticket inespéré en demi-finale. Opposés à Dortmund au tour suivant, les Parisiens ont toutes les cartes en main pour écrire une magnifique page de leur histoire en C1.

A voir la course de folie de l’espace de Luis Enrique, quittant sa zone technique et passant dans le dos de Xavi pour rejoindre ses joueurs au bord de la pelouse et leur glisser des consignes, on a compris que la soirée venait de basculer au stade Olympique de Montjuic.

Quelques secondes plus tôt, après un accrochage illicite en position de dernier défenseur sur un Barcola, Araujo a donné son corps à la patrie et récolté un ticket direct pour la douche. A onze contre dix pendant plus d’une heure, le PSG venait, en terre espagnole, en Ligue des champions, de voir un arbitre changer le cours de sa destinée en sa faveur.

Paris en mission. La preuve, au retour des vestiaires, c’est une équipe parisienne transfigurée, le couteau entre les ratiches, loin de celle, apathique, qui nous avait fait hurler de rage dans les trente premières minutes, qui revenait sur la pelouse. Se ruant à l’attaque, Fabian Ruiz était à un chouïa de climatiser le stade d’un tir croisé caliente, mais la lumière vint d’un petit homme d’1,72 m nommé Vitinha, ou La Joconde, on ne sait plus.

Déjà buteur à l’aller, le Portugais mettait Paris sur le chemin de l’exploit d’un tir parfait à l’entrée de la surface barcelonaise (1-2, 54e). En refaisant son retard aussi tôt en seconde période, impossible dès lors d’imaginer les vieux démons parisiens ressurgir. D’autant qu’en face, le Barça n’était plus que fébrilité et mollets flottants dans le vent, à l’image de son coach, Xavi, expulsé de son banc par l’arbitre.

Mbappé en bourreau. Mais pour que ce match bascule définitivement dans la folie, il fallait encore faire le plus dur : clouer le cercueil barcelonais à coups de surin. Et pour ça, qui mieux que le futur croque-mort madrilène Kylian Mbappé ? Ce sera fait sur péno, après une sale faute de Cancelo sur Ousmane Dembélé, dans tous les bons coups mardi soir. Le numéro 7 parisien ne trembla pas et, d’un tir croisé puissant, envoya le PSG sur la lune et le Barça sous terre.

Malgré de vaines tentatives barcelonaises en fin de match (et grâce à des sauvetages dingues de Marquinhos et Donnarumma), Paris ne pouvait pas laisser passer sa chance. Comme un symbole, Mbappé achèvera pour de bon le Barça d’un but de fouinard en toute fin de match pour écrire ce qui peut devenir, désormais, la plus belle page de l’histoire du club en Ligue des champions.

Le PSG renverse le Barca 4-1 et part en demi finale de la Ligue des Champions

Ousmane Dembélé Homme du match. @PSG_inside / X (Twitter)

À lire aussi :

Des haïtiens plaident pour la justice réparatrice et de l’équité au Forum permanent de l’ONU sur les personnes d’ascendance africaine

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Sports

Getting your Trinity Audio player ready... Kylian Mbappé confirme son départ du Paris Saint-Germain en fin de saison. Dans une décision largement spéculée, l’attaquant...

Sports

Getting your Trinity Audio player ready... L’immortalité du Real Madrid en Ligue des Champions, un récit de triomphes inattendus ces dernières saisons Depuis quelques...

Sports

Getting your Trinity Audio player ready... Le Real Madrid se qualifie pour la finale de la Ligue des champions après une victoire palpitante contre...

Sports

Getting your Trinity Audio player ready... Ligue des champions féminine : Melchie Dumornay élimine le PSG et permet à Lyon d’affronter le FC Barcelone...