Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Démantèlement d’un gang à Saint-Michel-de-l’Attalaye par la PNH

Démantèlement d'un gang à Saint-Michel-de-l’Attalaye par la PNH

Démantèlement du gang de Troujanpyè à Saint-Michel-de-l’Attalaye et arrestation de 2 présumés assassins aux Cayes

L’opération Terminator 1 continue de donner des résultats. Selon la coordination presse et relations publiques de la Police Nationale d’Haïti, l’opération Terminator 1 a conduit, dans la nuit du 22 au 23 octobre 2020, au démantèlement par la Police Nationale, du gang de «Troujanpyè» connu sous le nom de Bel ekip.

Ce réseau opérait au niveau de la deuxième section communale de la ville de Saint-Michel-de-l’attalaye dans le département de l’Artibonite. Quatre individus ont été abattus lors des échanges de tirs survenus au moment de l’opération. Il s’agit de Lucner, chef de cette association de malfaiteurs, Eliphète Dofelin, Innocent Pierre, Junior.

Cambriolages, assassinats, séquestration des autorités, font partie des exactions commises par ce réseau de gang sur la population artibonitienne depuis plusieurs années. Ces hommes, lourdement armés ont semé terreur et deuil dans la localité de «Troujanpyè».

“La police a procédé, dans le cadre de cette intervention, à l’arrestation de Guerdia Jean et Annerose, les partenaires de Lucner et de Eliphete Dofin”, rapporte la coordination presse et relations publiques de la Police Nationale d’Haïti.

Arrestation de 2 présumés assassins aux Cayes

Ce n’est pas tout. La phase 1 de l’opération baptisée Terminator 1 a permis aussi, jeudi dernier, l’arrestation de 3 principaux suspects dans l’affaire Mardochée Wagnac, une adolescente de 14 ans, froidement exécutée dans la soirée du mercredi 21 octobre à Vernet, quartier situé dans la ville des Cayes (Département du Sud) pour avoir refusé de livrer son téléphone aux malfrats dans une tentative de braquage.

Il s’agit de Paul Evens Paul, alias “Atè Plat”, 33 ans, Henrice Olson et Julian Venice, 29 ans alias “Koukout”. La police de concert avec les autorités judiciaires dans le département du Sud ont renforcé leurs dispositifs de contrôle et travaille activement en vue d’appréhender les auteurs de ce crime révoltant qui a suscité l’indignation et la colère de la population.

Le directeur départemental de la police (Sud) Jacques Joel Orival, dans une conférence de presse tenue le vendredi 23 octobre 2020, annonce la poursuite de l’enquête et appelle à la collaboration de la population.

En savoir plus :

24 Octobre 1928 : changement de nom de l’armée

Plus de contenu

Actualités

Des individus armés ont été tués par des agents de la Police Nationale d’Haïti à Gressier. Présents dans la commune de Gressier depuis tantôt...

Actualités

Des gangs ont attaqué une nouvelle fois le bâtiment logeant la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif. Le bâtiment logeant la Cour...

Actualités

La PNH a reçu dix véhicules blindés des États-Unis. La Police Nationale d’Haïti (PNH) a franchi une nouvelle étape dans le renforcement de ses...

Sécurité

Tabarre : Lorveus Maxo Junior abattu lors d’échanges de tirs avec la police La Police Nationale d’Haïti a annoncé ce vendredi 17 mai 2024,...