Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Des haïtiens aux abois à Juan Bosch, la chasse aux compatriotes se poursuit

Des haïtiens aux abois à Juan Bosch, la chasse aux compatriotes se poursuit

Des haïtiens en grande difficulté à Ciudad Juan Bosch, la chasse des dominicains aux compatriotes se poursuit.

La situation des haïtiens dans le quartier de Juan Bosch a empiré ces deux derniers jours. Certains dominicains ont manifesté lundi pour exiger l’expulsion de nos compatriotes dans ce quartier en pleine construction où des agents de la migration font la chasse à nos frères et sœurs. Ce mardi matin, ces agents ont barricadé la zone en cherchant des compatriotes dans des maisons pour les arrêter et les expulser, a confié à notre rédaction une source qui a déserté la zone lundi dans l’après-midi.

“On m’avait informé que les dominicains allaient passer ce matin. Sans réfléchir, j’ai quitté la zone sans prendre mes affaires à force que j’étais sous le choc. Maintenant, je suis chez un ami. Dans la vidéo que j’ai envoyée pour toi, tu peux voir les agents qui sont en train de grimper par les fenêtres afin de perquisitionner les maisons. C’est tout près de chez moi, ils veulent arrêter les haïtiens et les expulser. Bagay yo melanje”, nous a raconté cette source qui vit en République Dominicaine depuis environ huit mois.

Juno7 Pub

En effet, des ouvriers haïtiens qui travaillent dans le “Sembrador 3”, un chantier de construction, réclament leur salaire, selon cette même source qui s’était confiée la semaine dernière à Juno7. Mécontents de ce mauvais traitement, les haïtiens ont refusé de travailler le 18 mai pour exiger le paiement de leur salaire. Face à ce comportement, l’ingénieur en chef de ce chantier a fait appel à l’immigration dominicaine, depuis lors cette chasse aux compatriotes se poursuit à Juan Bosch.

Dans un article publié ce samedi 21 mai 2022 par Listin Diario, le média dominicain a rapporté que 325 haïtiens sont rapatriés sur les 385 arrêtés à Ciudad Juan Bosch. Un haut responsable cité par Listin Diario a déclaré au journal dominicain que “250 étrangers ont été transférés dans sept camions vers Haïti depuis le Centre d’accueil de vacances de Haina, où ils ont été emmenés.” Vendredi dernier dans l’après-midi, deux autres camions sont partis avec 75 sans-papiers ce qui fait un total de 325.

Des haïtiens aux abois à Juan Bosch, la chasse aux compatriotes se poursuit

En savoir plus:

Le gouvernement portoricain crée un site web pour identifier les victimes du naufrage du 12 mai 2022

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu