Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Des partis proches du pouvoir brandissent l’article 134-1 pour défendre le mandat de Jovenel Moïse

Des partis proches du pouvoir brandissent l'article 134-1 pour défendre le mandat de Jovenel Moïse
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Des partis politiques proches du pouvoir en place brandissent l’article 134-1 de la loi-mère pour défendre le mandat constitutionnel de Jovenel Moïse.

Port-au-Prince , Haïti .- Ce sont au total 16 structures politiques dont PLANSPA, NOU PAREH, PHTK, AYISYEN POU AYITI, LAVNI, RASANBLE, qui ont présenté ce vendredi 5 février, lors d’un point de presse au Kinam place Saint-Pierre, leur position par rapport à la crise. Dans un document présenté à la presse, ils rappellent entre autres que le mandat du président Jovenel Moïse, au regard de l’article 134-1 de la constitution de la République, prendra fin le 7 février 2022. Selon eux, calculer le quinquennat du chef de l’Etat n’est qu’un simple exercice mathématique facile même pour un enfant du niveau kindergarten.

Leur position commune est répartie en trois grands points: “Le mandat du Président Jovenel MOISE prend fin le 7 février 2022 conformément à l’article 134-1; L’article 134-2 n’est pas d’application en pareille circonstance; Reprendre le chemin des négociations afin de trouver une issue pacifique et durable à la crise actuelle”.

Le professeur Dieudonné Lhérisson, numéro 1 de la PLANSPA, défend du bec et des ongles le mandat de Jovenel Moise. Remerciant les supporteurs du chef de l’Etat, il a dénoncé ce qu’il appelle”les forces antidémocratiques”qui selon lui, ne croient pas aux élections et aux dialogues et prônent une transition. Il les demande de se ressaisir.

Le président de NOU PAREH dit soutenir sans réserve le projet de la nouvelle constitution. Ce choix, selon lui, est motivé par de multiples raisons. Il vise à soutenir une initiative capable d’offrir un meilleur avenir à la jeunesse haïtienne, aux paysans et aux femmes. Il vise également à permettre au prochain président de diriger le pays sur la base de ses promesses de campagne sans aucune contrainte et à la diaspora d’intégrer la vie politique de son pays, s’il faut croire Ronsard Saint-cyr.

Entretemps, la date fatidique approche à grand pas. Le doute plane sur l’avenir du pays et Jovenel Moïse continue de défendre son mandat. À quoi peut-on s’attendre d’ici les prochaines heures.

En savoir plus:

Pour les États-Unis le mandat de Jovenel Moïse arrivera à terme le 7 février 2022

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu

Énergie

Initialement prévue au mois de mars 2020, la fin de la construction du barrage hydroélectrique sur la rivière Marion avait été retardée. Le président...

Actualités

Le premier ministre Joseph Jouthe a remis sa démission au président Jovenel Moïse Port-au-Prince , Haïti .- Le Premier ministre Joseph Jouthe a présenté,...

Actualités

Le président Jovenel Moïse inaugure le nouveau bâtiment de la Douane à Tabarre Ce lundi 12 avril, le président Jovenel Moïse a procédé à...

Actualités

La présidence dément que Jovenel Moïse a failli se noyer dans une rivière en crue, ce dimanche 4 avril dans le département du Nord-ouest....