Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Diplomatie : le Honduras renie Taïwan et s’allie avec la Chine de Xi Jinping

Diplomatie : le Honduras renie Taïwan et s’allie avec la Chine de Xi Jinping

Le Honduras rompt ses relations diplomatiques avec Taïwan et rejoint la Grande Chine

Coup dur pour Taïwan. Le petit État de 35 980 kilomètres carrés revendiqué par la Chine vient de perdre un allié, à savoir le Honduras. Ce dernier a officiellement établit des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine ce dimanche 26 mars 2023.

Les deux nouveaux alliés ont publié un communiqué conjoint pour annoncer la nouvelle. « La République populaire de Chine et la République du Honduras, conformément aux intérêts et le désir des deux peuples, ont décidé de se reconnaître et d’établir des relations diplomatiques au niveau des Ambassadeurs, à compter de la date de signature du présent communiqué », ont-ils fait savoir.

« Les deux gouvernements conviennent de développer relations amicales entre les deux pays sur la base des principes de respect mutuel souveraineté et intégrité territoriale, de la non-agressivité, de la non-ingérence dans les affaires intérieures de l’un et de l’autre, égalité, avantages mutuels et coexistence pacifique.» poursuit le communiqué.

Désormais, Taïwan n’est reconnu que par 13 États dans le monde alors que la Chine de Xi Jinping passe de 181 alliés diplomatiques à 182. Au nom du principe d’une «seule Chine», Pékin n’accepte pas de relations diplomatiques à la fois avec lui et Taïpei. Toute reconnaissance par un pays de la Chine populaire entraîne de facto la rupture des liens entre celui-ci et Taïwan.

Diplomatie : le Honduras renie Taïwan et s’allie avec la Chine de Xi Jinping

La veille, soit le 25 mars, le Honduras avait déjà annoncé la rupture de ses relations diplomatiques avec Taïwan. Un communiqué du ministre des affaires étrangères hondurien, Enrique Reina, avait indiqué que « sur instruction » de la présidente du Honduras, Xiomara Castro, il a « communiqué à Taïwan la décision de rompre les relations diplomatiques ».

De son côté, Taïwan qui avait déjà rappelé son ambassadeur à Tegucigalpa depuis le 23 mars dernier suite à la visite de M. Reina en Chine a critiqué ce dimanche le Honduras qui « se fait des illusions » au sujet des promesses chinoises d’aide économique. Quelques jours plutôt, soit le 14 mars, le pays d’Amérique centrale avait annoncé via sa présidente qu’il allait établir des relations «officielles avec la République Populaire de Chine».

Le Honduras devient ainsi le neuvième pays, mais aussi le cinquième pays d’Amérique latine depuis 2016 à rompre ses liens avec Taïwan pour nouer des liens avec la Chine. Désormais, les seuls États avec lesquels Taipei entretient des relations diplomatiques sont Haïti, Belize, Paraguay, Guatemala, Vatican, Esuatini, Tuvalu, Nauru, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, les Îles Marshall et Palau.

En savoir plus:

La délégation espagnole a rencontré des membres du gouvernement et des représentants de l’ONU en Haïti

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Monde

Après huit mois de détention, les autorités indiennes libèrent un pigeon accusé d’espionnage. Plusieurs médias internationaux ont rapporté le week-end dernier la libération d’un...

Taiwan

L’ambassade d’Haïti à Taïwan a organisé une réception pour commémorer le 220e anniversaire de l’indépendance d’Haïti. L’ambassade d’Haïti à Taïwan à l’initiative de l’ambassadeur...

Actualités

Le Premier Ministre Ariel Henry a salué la victoire de Lai Ching-te à l’élection présidentielle en Taïwan. Le candidat du Parti démocrate progressiste, Lai...

Éducation

Les Jeunes Acteurs pour le Changement (JEACHA) organiseront une simulation du conseil de sécurité des Nations-Unies pour les étudiants en diplomatie et Relations internationales....