Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

EDE a réuni plusieurs centaines de jeunes à Miami

EDE a réuni plusieurs centaines de jeunes à Miami

« Les Engagés pour le Développement » (EDE) de Claude Joseph a réuni plusieurs centaines de jeunes à Miami

« Les Engagés pour le Développement » (EDE) a rencontré plusieurs centaines de jeunes et d’autres couches de la diaspora haïtienne à Miami, aux États-Unis, le samedi 22 octobre. Les responsables du parti entendaient promouvoir le changement tout en invitant les membres de la diaspora à s’engager davantage dans les affaires d’Haïti.

Organisé en appui avec le comité directeur de la diaspora du parti, ce rassemblement s’est tenu dans une salle jouxtant l’EB Hôtel de Miami. À cette occasion, plusieurs personnalités locales, beaucoup de jeunes, en particulier des étudiants ont répondu présents, selon les informations communiquées par le parti EDE.

Dans son discours de circonstances, le secrétaire général de EDE, Oméga Chéry, a convié les participants à s’impliquer davantage dans la cause haïtienne. « Vous devez vous engager pour jouir de vos droits civiques en choisissant ceux qui doivent vous diriger, a-t-il déclaré. Dans la construction de ce projet, vous devez apporter votre contribution ».

EDE a réuni plusieurs centaines de jeunes à Miami

Dans le même ordre d’idée, la professeure Sterline Civil, cadre du parti, a fait part de son ras-le-bol face à la situation du pays. Elle estime que la diaspora doit prendre ses responsabilités afin de sortir Haïti de cette situation catastrophique. “Est-ce cet héritage que vous souhaitez léguer à vos fils et vos filles ?”, a-t-elle demandé à l’assistance pour souligner la nécessité d’un engagement sérieux de la diaspora dans la cause haïtienne.

Quant à l’ancien Premier ministre ad intérim Claude Joseph, il a expliqué que son passage au sein de l’administration publique en Haïti l’a permis de comprendre la taille des enjeux et les défis qui existent en Haïti. « Vous pouvez constater que moi et beaucoup d’amis, beaucoup de jeunes parcourons le pays depuis quelques temps, après mon expérience au sein de l’administration publique. Celle-ci a permis de confronter ce que j’avais comme hypothèse lorsque j’étais dans la diaspora au sein de laquelle j’ai plaidé pour l’intégration de ses membres […], a-t-il déclaré.

L’ancien ministre des affaires étrangères en a profité pour tirer à boulet rouge sur les politiciens traditionnels, les garants du système d’exclusion bien monté en Haïti contre les Haïtiens de la diaspora qui veulent investir en Haïti. « Les politiciens ont peur des compétences de la diaspora haïtienne en raison de ses ressources humaines qualifiées », a dit Claude Joseph. Aussi, invite t-il les compatriotes de la diaspora à prendre les dispositions qui s’imposent pour s’impliquer directement dans les affaires intérieures du pays, mal administrées depuis des années.

En savoir plus:

28 octobre 1776 : naissance à Dondon du général Gabart, compagnon d’armes et ami de Dessalines

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Le parti EDE n’a pas signé l’accord du 21 décembre 2022, informe Claude Joseph. Les Engagés pour le Développement (EDE), structure politique fondée par...

Politique

L’ancien Premier ministre ad intérim Claude Joseph veut renforcer la capacité institutionnelle de son parti politique EDE Une délégation du parti politique Les Engagés...

Politique

Le parti Engagés pour le Développement (EDE) invite ses membres à faire un don volontaire pour soutenir les activités promotionnelles et éducatives du parti....

Actualités

Claude Joseph réagit aux sanctions des États-Unis et du Canada contre Joseph Lambert et Youri Latortue L’ancien premier ministre par intérim Claude Joseph a...