Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le parti EDE rappelle au Secrétaire Général de l’ONU qu’Haïti n’a pas besoin de diktats de l’international

EDE, Claude Joseph réagit aux propos de l'ambassadeur dominicain l'accusant d'être derrière le canal sur la Rivière Massacre
Getting your Trinity Audio player ready...

Le parti politique les Engagés pour le Développement (EDE) rappelle au Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres qu’Haïti n’a pas besoin de diktats de l’international.

À travers une lettre adressée au Secrétaire Général de l’Organisation des Nations-Unies, Antonio Guterres, la Secrétaire Générale du Parti politique Les Engagés pour le Développement, Sterline Civile exprime sa préoccupation par rapport à la dernière déclaration de la cheffe du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti, María Isabel Salvador sur la situation politique d’Haïti. Elle avait indiqué sur son compte X qu’on ne sort pas d’une transition par une nouvelle transition, et ceux qui proposent une nouvelle transition s’éloignent des principes démocratiques et veulent imposer leurs intérêts individuels en oubliant les intérêts du peuple.

A la suite de cette position exprimée par la Représentante du Secrétaire Général de l’ONU dans un contexte marqué par la poursuite des négociations entre les parties prenantes haïtiennes, Sterline Civile souligne dans cette lettre que les partis politiques, qui réclament la démission du docteur Ariel Henry à l’échéance du 7 février 2024, fondent leur revendication, entre autres, sur les dispositions de l’accord du 21 décembre 2022, signé entre le chef du Gouvernement et ses alliés politiques, d’où l’article 20 dispose que les signataires conviennent que  la période de transition englobera les nouvelles élections générales qui se tiendront en 2023 et l’entrée en fonction d’un Gouvernement nouvellement élu le 7 février 2024.

“Il est clair que ledit document, qui a été signé par Monsieur le Ministre Ariel Henry, puis adopté en Conseil des Ministres et publié dans le Journal officiel de la République, Le Moniteur, constitue un engagement juridico-politique opposable à l’ensemble de ses signataires” lit-on dans cette lettre portant la signature de la Secrétaire Générale du Parti EDE en précisant que le chef du Gouvernement a échoué à mettre  en œuvre tous les engagements auxquels il a souscrit avec ses alliés politiques, à réaliser l’apaisement du climat sociopolitique et à rétablir la sécurité publique dans le pays en vue de faciliter la tenue des élections, entre autres.

Le parti EDE rappelle au Secrétaire Général de l'ONU qu'Haïti n'a pas besoin de diktats de l'international

Sterline Civile a fait savoir que la prise de position de María Isabel Salvador contrevient aux règles et principes qui gouvernent les relations diplomatiques, particulièrement à l’article 41, 1er alinéa de la Convention de Vienne du 8 avril 1963 qui stiple que les diplomates ont le devoir de respecter les lois et règlements de l’Etat accréditaires et ils ont également le devoir de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures de cet Etat. Mme Sterline Civile souligne également que cette position contrevient aussi  à l’article 2, alinéa 7 de la Charte des Nations Unies qui n’autorise les Nations Unies à intervenir dans les affaires qui relèvent essentiellement de la compétente nationale d’un Etat.

En ce sens, la Secrétaire Générale du Parti EDE croit que la communauté internationale se devrait de prévenir ou d’éviter toute interférence qui serait de nature à polariser davantage la classe politique ou à entrainer des dérapages préjudiciables au rapprochement des points de vue, au compromis indispensable à une issue heureuse, consensuelle, viable et pérenne à la crise et rappelle ce que veut Haïti, c’est l’expertise technique et l’accompagnement solidaire de l’international pour l’aider à sortir dans cette instabilité, de la pauvreté et du sous-développement, non pas de ses diktats qui, de tout temps, se sont révélés contre-productifs voire néfastes.

 

A lire aussi :

Cap-Haïtien: décédée puis enterrée le 12 août 2023, Stéphanie Louis retrouvée vivante à la rue 14 L samedi

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Le regroupement politique RED/EDE/Compromis historique discute avec les potentiels premiers ministres avant de soutenir l’un d’entre eux Le...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... À l’occasion de la fête du bicolore, des festivités et débats sont organisés à travers le pays par...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Les parties prenantes RED/EDE et compromis historique qui ont des représentants au CPT s’abstiennent de designer un premier...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Claude Joseph demande le respect de l’accord du 3 avril sur le Conseil Présidentiel de Transition Intervenant ce...