Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Des élèves du lycée Pétion-ville lauréats de la bourse du Maroc

Des élèves du lycée Pétion-ville lauréats de la bourse du Maroc
Getting your Trinity Audio player ready...

Des élèves du lycée Pétion-Ville lauréats de la bourse d’études du gouvernement marocain.

Après avoir remporté, il y a une année déjà, le concours de Génie scolaire de la Police Communautaire EDUPOL et du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, 5 bacheliers de l’année académique 2021-2022 récidivent en passant haut la main le concours d’admission pour des bourses du Royaume du Maroc, organisé le 27 mai dernier. Pierre Lovensky Joseph qui avait passé le baccalauréat en 2022, série : Sciences, Mathématiques, Physique (SMP) du nouveau secondaire est sorti premier lauréat de ce concours sur plus de 200 participants, avec la note de 86.7 sur 100. Il est suivi de Jonathan Ernest, série Sciences Économiques et Sociales (SES), second lauréat avec la note de 81.50. Junior Mike Azor, également de la série Sciences Économiques et Sociales a obtenu la sixième place avec 72.99. Ils précèdent deux autres condisciples, Edwige Pierre Louis de la série SES et Kervens Toussaint de la série SMP, figurant également parmi les 60 boursiers retenus.

Ces jeunes n’ont pas manqué tout de même de souligner la difficulté de ce concours qui a fait appel à des notions de culture générale mais aussi des disciplines clés tels que les mathématiques, la biologie etc… “Nous sommes restés soudés entre nous depuis l’expérience du concours d’ EDUPOL et du ministère de l’éducation. Je n’étais pas le meilleur du groupe, mais je suis sorti lauréat du concours grâce au soutien et à la solidarité de mon équipe. Nous ne serions là non plus sans ce concours de génie scolaire qui nous a donné le goût de la compétition et le plaisir d’apprendre ensemble », a-t-il poursuivi.

Quant à la seule fille du groupe, qui s’était déjà fait remarquer, selon le ministre de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle Nesmy Manigat, lors des joutes oratoires du concours d’EDUPOL-MENFP 2022, elle a promis de revenir au pays pour réinvestir ce qu’elle a reçu. Inscrite aujourd’hui à l’Université d’État d’Haïti, elle dit avoir tout de même hâte de partir pour profiter de cette bourse. Elle fut celle qui a motivé et galvanisé ses camarades après l’appel reçu du directeur du lycée pour participer à ce concours pour l’obtention de la bourse d’études, selon les témoignages de ses camarades.

Le directeur du lycée national de Pétion-Ville Jean-Marc-Charles, avec la voix émue, a exprimé toute sa fierté pour avoir modestement contribué à ce parcours scolaire à succès de ses champions. “Je me souviens de leur assiduité à la bibliothèque et c’était inspirant pour leurs camarades. Quelquefois pour les encourager à rester davantage, le lycée prenait en charge leur repas du jour. Aujourd’hui je suis fier d’eux et les efforts qu’ils ont fait ont été énormes » : Pareil pour l’inspecteur de police Jimmy François, de la Police Communautaire EDUPOL, qui a souligné, la ténacité de ces jeunes qui se rappelle-t-il avaient tout fait pour surmonter un retard face au lycée Pétion du Belair, en finale de l’année dernière jusqu’à devenir champion de l’édition EDUPOL-MENFP 2022.

Interrogé après les résultats publiés par le ministère des affaires étrangères et des cultes, le ministre de l’Éducation nationale s’est dit très encouragé en recevant ces jeunes qui dit-il sont des ambassadeurs de l’espoir auprès de la jeunesse. “Heureusement que ces élèves n’avaient pas perdu des jours de classe au cours de l’année scolaire 2021-2022. Ceci montre également que le curriculum du nouveau secondaire avec ces nouveaux cours d’économie, d’éducation à la citoyenneté, de créole etc… fonctionnent. Mais pour finir c’est avant tout un succès collectif, un succès du vivre-ensemble et de l’esprit collaboratif. Bravo encore à ces jeunes pour cette belle leçon de konbit », a conclu le ministre Manigat.

Des élèves du lycée Pétion-ville lauréats de la bourse du Maroc

En savoir plus:

“La période intérimaire à trop durée, nous devons mettre en branle le processus électoral”, déclare Ariel Henry

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Nouveau cas de violence sur une élève en milieu scolaire : le ministère de l’Éducation nationale et de...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Quelques écoles rouvrent à Port-au-Prince après plus d’un mois de fermeture due à la violence des gangs Après...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le MENFP suspend le permis de diriger et le permis d’enseigner d’un directeur d’école dans le Nord-Est pour...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Le MENFP annonce la disponibilité des relevés de notes finales et souligne l’importance de la numérisation des données...