Connect with us

Hi, what are you looking for?

Immigration

Les États-Unis annoncent l’augmentation des frais du visa non-immigrant à partir du 30 mai

Les États-Unis annoncent l'augmentation des frais du visa non-immigrant à partir du 30 mai

Le département d’État américain annonce l’augmentation des frais du visa non-immigrant (VNI) à partir du 30 mai prochain.

Le département d’État américain dans un communiqué publié ce mardi 28 mars 2023, annonce l’augmentation des frais du visa de tourisme, d’affaires, d’étudiant, de travailleur temporaire et d’investisseur. Cette décision rentrera en vigueur à partir du 30 mai prochain. Les autorités américaines ont souligné que les visas de travail et de tourisme sont essentiels à la politique étrangère du président Biden.

En effet, le prix des visas de tourisme et d’affaires passera de 160 $ ​​à 185 $ tandis que le prix de certains visas de travail temporaires (H, L, O, P, Q et R) passeront de 190 $ actuellement à 205 $. Le coût des visas des commerçants et des investisseurs passera de 205 $ à 315 $.

“Ces augmentations ont été publiées dans le Federal Register le 28 mars 2023 et entreront en vigueur le 30 mai 2023. Les frais pour les visas de visiteur pour les affaires ou le tourisme (B1/B2s et BCC), et d’autres VNI sans demande tels que étudiants et échange de visas de visiteur, passeront de 160 $ ​​à 185 $. Les frais pour certains visas non-immigrants basés sur une pétition pour les travailleurs temporaires (catégories H, L, O, P, Q et R) passeront de 190 $ à 205 $. Les frais pour un commerçant de traité, un investisseur de traité et des candidats à un traité dans une profession spécialisée (catégorie E) passeront de 205 $ à 315 $”, a informé le département d’État américain.

Par ailleurs, le département d’État a mentionné que les tarifs VNI sont fixés en fonction du coût réel de la prestation des services VNI et sont déterminés après étude du coût de ces services. Le Ministère utilise une méthode d’établissement des coûts par activité (ABC) pour calculer annuellement le coût de la prestation des services consulaires, y compris les services de visa. Les frais pour la plupart des VNI sans requête ont été mis à jour pour la dernière fois en 2012, et certains autres frais de VNI ont été mis à jour pour la dernière fois en 2014, a-t-il détaillé.

Toutefois, cette décision ne s’applique pas pour les autres frais consulaires y compris l’exonération des frais de résidence de deux ans requis pour certains visiteurs d’échange.

Le communiqué a aussi souligné que les visas de travail et de tourisme sont essentiels à la politique étrangère du président Biden. Selon le communiqué les Etats-Unis reconnaissent le rôle essentiel que jouent les voyages internationaux dans l’économie américaine.

Rappelons qu’un visa non-immigrant est utilisé par des touristes, des hommes et femmes d’affaires, des étudiants ou des travailleurs spécialisés qui souhaitent séjourner aux États-Unis pendant une durée limitée dans un but précis.

Pour plus d’informations, le département d’État invite les intéressés à consulter le site Web du Bureau des affaires consulaires, travel.state.gov, et sur les sites Web des ambassades et consulats américains.

Les États-Unis annoncent l'augmentation des frais du visa non-immigrant à partir du 30 mai

En savoir plus:

Salvador : le président Nayib Bukele annonce la saisie de 1,2 tonne de cocaïne d’une valeur de 30 millions de dollars

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu