Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Grève des magistrats: une rencontre avortée à cause de l’absence du CSPJ

Grève des magistrats: une rencontre avortée à cause de l'absence du CSPJ

Grève des magistrats: une rencontre prévue avec les protagonistes n’a pa eu lieu à cause de l’absence du CSPJ.

En vue d’un dénouement de la crise qui paralyse le secteur judiciaire haïtien depuis plus d’une semaine marquée notamment par la grève des magistrats, une rencontre de travail devait se tenir le mercredi 17 juin à la salle de conférence du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF). Celle-ci a été renvoyée à la suite du constat par les associations de magistrats, de l’absence des représentants du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire à cette réunion.

Pour participer à cette rencontre organisée sur demande du Palais National dont l’objectif était de trouver ensemble une solution à la crise, le ministre de la justice, Lucmane Delille était présent ainsi que les juges Jean Wilner MORIN de l’ANAMAH, Michel DALEXY l’AJUPHA, Wando SAINT VILLIER de l’APM, IKENSON ÉDUMÉ de la RENAMAH, et le ministre Michel Boivert accompagné de son chef de Cabinet.

Juno7 PUB

Le President de l’ANAMAH, Jean Wilner MORIN ayant constaté l’absence des représentants du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire a déclaré que des pourparlers sérieux visant la satisfaction des principales révendications des Juges et la suspension de la grève ne peuvent être organisés sans le CSPJ.

“Ç’aurait été un plaisir de débattre autour de cette table des problèmes sérieux que confrontent la Magistrature notamment du renouvellement des mandats, de l’état de délabrement physique des Tribunaux de paix, de la problématique du budget mais ce format de discussion ne satisfait guère notre attente le CSPJ étant absent”,a insisté le président de l’APM, Wando Saint Villier.

Les juges ont ainsi insisté sur la nécessité de planifier une autre réunion. À cette rencontre, ils ont exigé à ce que le CSPJ soit présent pour que les discussions puissent avancer.

Malgré tout, le MJSP a demandé aux Présidents des Associations d’agir pour que soit établi un couloir humanitaire d’assouplissement de la grêve. Le Juge Morin a garantit au ministre qu’il va s’entretenir avec les différentes associations de magistrats sur cette demande et le tiendra informer de la décision à sortir.

A lire aussi:

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Plus de contenu

Actualités

Traitement inhumain des detenus: l’ANAMAH demande l’organisation rapide  des audiences dans les principales juridictions mises en cause L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens(ANAMAH) a publié...

Justice

Des associations de magistrats reprochent au premier ministre de bloquer de façon “arbitraire” les tribunaux et cours des 18 juridictions du pays. L’Association Professionnelle...

Justice

Pour l’ANAMAH, la nomination unilatérale de Juges à la Cour de Cassation est inacceptable. L’implication du conseil supérieur du pouvoir judiciaire et d’autres entités...

Actualités

Objet de vol à répétition et tirs nourris, l’ANAMAH déplore la situation qu règne au tribunal de première instance de Port-au-Prince L’Association Nationale des...