Connect with us

Hi, what are you looking for?

Transport

Haiti: le Gouvernement a ajusté à la hausse les prix du carburant, plus de 300 gourdes par gallon

Le Gouvernement a ajusté à la hausse les prix du carburant, plus de 500 gourdes par gallon
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le Gouvernement, en conseil des ministres, a ajusté à la hausse les prix des produits pétroliers. Il faut compter plus de 300 gourdes pour un gallon de carburant.

Comme annoncé par le PM Ariel Henry, le gouvernement, en conseil des ministres, a statué, ce mardi 13 septembre, sur les nouveaux prix des produits pétroliers à la pompe. La gazoline passera de 250 gourdes à 570 gourdes, le diesel de 353 à 670 gourdes, le kérosène de 352 à 665 gourdes. Un montant de 320 gourdes est ajouté à la Gazoline, 317 gourdes au Diesel et 313 gourdes au Kérosène

Selon les informations qui ont été confiées à Juno7 par une source gouvernementale, cet ajustement est effectué sur la base du décret de 1995 sur les droits d’accise variables selon lequel les prix à la pompe devraient être réajustés selon la marge de plus ou moins 5 % quand le prix varie sur le marché international. Cette décision qui sera rendue publique sous peu dans un arrêté, a-t-elle ajouté, va permettre de restaurer la crédibilité de l’Etat qui a pris des engagements pour ne plus subventionner les produits pétroliers. Elle aura aussi un impact sur la rareté du carburant à laquelle fait face le pays depuis plusieurs mois.

Juno7 PUB

Par ailleurs, le gouvernement a modifié le décret sur le fonds d’entretien routier afin de prélevé un montant de 4 gourdes sur chaque gallon de carburant vendu au lieu de deux gourdes afin de réhabiliter plusieurs artères du pays. Cette fois-ci, le gouvernement a décidé de faire différemment par rapport au dernier ajustement en travaillant sur les prix des transports urbains et interdépartementaux. Le ministère des affaires sociales et du trvail (MAST) aura la charge, comme d’habitude de publier, les prix des différentes courses du transport public, peu de temps après le changement des prix à la pompe.

Dans son adresse à la nation dimanche dernier, sans détour, le premier ministre avait annoncé que les prix des produits pétroliers vendus à la pompe seront ajustés. Il s’était montré ferme par rapport à la résolution prise par son Gouvernement pour ajuster à la hausse les prix du carburant tout en apportant certaines explications sur la rareté de ces produits que connait depuis un certain temps le pays. « Nou pral gen pou nou ajuste pri gaz la. Nou vle gaz la disponib tout tan nan pomp yo nan tout peyi a.Nap travay sou sa, e nan yon titan ki pa twò Iwen, a nou ta dwe rekömanse jwenn gaz la regàlyèman », avait-il annoncé.

Le PM Ariel Henry avait lancé une mise en garde contre ceux qui vont essayer de soulever la population contre cette mesure qui aura des répercussions sur le quotidien de la population. Il avait expliqué que les 50 milliards de gourdes de subvention de l’Etat des produits pétroliers ne profitent qu’au plus aisés de la population et que cet argent pouvait financer des programmes sociaux pour les plus démunies. De plus, cet ajustement permettra avait-il déclaré d’assurer une disponibilité de ces produits dans les stations-service.

Michel Patrick Boisvert - Le ministère des Finances n'autorise que les dépenses essentielles pour le reste de l'année fiscale

En savoir plus:

La mairie de Dessalines tient tête à l’ISPAN en réitérant son intention de poursuivre les travaux

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu