Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Haïti : les cas de kidnapping ont diminué de 37% entre juillet et septembre 2022, selon le CARDH

Haïti : les cas de kidnapping ont diminué de 37% entre juillet et septembre 2022, selon le CARDH

Haïti : les cas de kidnapping ont diminué de 37% entre juillet et septembre 2022, selon le CARDH

Pour le troisième trimestre de l’année 2022, soit de juillet à septembre 2022, la Cellule d’observation de la criminalité (COC) du Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH) dit avoir recensé 204 cas de kidnapping contre 326 pour le trimestre précédent, soit une diminution de 37.42%. Ces chiffres ont été publiés dans un rapport en date du 27 septembre 2022.

Selon le CARDH, 103 enlèvements ont été recensés pour le mois de juillet contre 56 pour le mois d’août et 45 pour le mois de septembre. Pendant cette période, 17 étrangers ont été enlevés contre 36 pour le trimestre précédent. Trois rapts collectifs ont été enregistrés durant ce trimestre contre 15 pour le trimestre précédent, a fait remarquer le CARDH.

Plusieurs facteurs expliqueraient cette baisse, selon le CARDH. Il s’agit, entre autres, du nouveau leadership de la police qui a créé une nouvelle dynamique institutionnelle ayant conduit plusieurs opérations à la Croix-des-Bouquets qui se sont soldées par l’arrestation de chefs de gang. Le renforcement de la présence policière dans les rues a permis aussi de déjouer des tentatives de kidnapping et de libérer des otages.

Outre le « peyi lòk » durant les mois d’août et de septembre, la résistance de la population au kidnapping, les efforts du gouvernement américain pressé par la Chine au Conseil de sécurité de l’ONU, expliquent aussi la diminution des enlèvements en Haïti ces derniers mois. « Les résultats obtenus sont intimement liés à des facteurs externes, notamment l’« intérêt » de plus en plus de la Chine pour Haïti obligeant les États-Unis à intensifier leurs efforts pour obtenir des résultats tangibles sur le terrain », soutient le CARDH dans ce rapport de 15 pages.

Le CARDH se veut optimiste pour le reste de l’année et le dernier trimestre en avançant que « Haïti connaîtra une réduction du kidnapping si les efforts de la coopération internationale mentionnés se concrétisent ». Les acteurs locaux doivent profiter du momentum international pour résoudre les fondamentaux du problème, estime le CARDH. Aussi, recommande-t-il de renforcer la Police Nationale d’Haïti (PNH), de poursuivre les efforts de la coopération internationale et de renforcer la Justice et les mécanismes de contrôle, entre autres.

Haïti : les cas de kidnapping ont diminué de 37% entre juillet et septembre 2022, selon le CARDH

En savoir plus:

L’ambassadeur du Canada en Haïti Sébastien Carrière encourage des efforts visant à obtenir le déblocage de Varreux

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu