Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

9e édition de la semaine de l’audit: Jean Baden Dubois parle des mesures pour sortir Haïti de la liste grise du GAFI

9e édition de la semaine de l’audit: Jean Baden Dubois parle des mesures pour sortir Haïti de la liste grise du GAFI

9e édition de la semaine de l’audit: Jean Baden Dubois parle des mesures pour sortir Haïti de la liste grise du GAFI

A l’occasion de sa participation au lancement de la 9e édition de la semaine de l’audit autour du thème: Audit interne dans la lutte contre les crimes financiers. La BRH une fois de plus a pris part à cette activité pour , dit-elle, témoigner son engagement à la promotion de la profession de l’Audit Interne et le respect des principes de bonne gouvernance financière en Haïti, tant au niveau du secteur privé que du secteur public.

Le gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois a pris la parole pour insister sur l’importance de l’audit interne dans la bonne gouvernance, dans un premier temps et, encouragr les entreprises à renforcer leur cadre de contrôle interne en vue de décourager les crimes financiers qui peuvent entraver la relance de l’économie haïtienne.

« Le concept de crime financier, qui fait l’objet du thème de cet événement cette année, doit nous porter à réfléchir plus que jamais sur des comportements liés à ce phénomène pouvant menacer l’économie de tout un pays et agir négativement sur sa stabilité financière, tout en non seulement constituant un frein puissant à la croissance, mais aussi en compliquant davantage le travail de la banque centrale. En effet, les coûts sociaux et économiques résultant des délits financiers peuvent être considérables pour l’économie d’un pays, encore plus pour l’économie d’un petit pays, pauvre et fragile comme Haïti », a-t-il indiqué.

M. Dubois a insisté sur la nécessité pour les entreprises de bien gérer leurs risques de délits financiers. En fait, selon lui, les entreprises doivent chercher de manière proactive les signes de criminalité financière via l’investigation et l’analyse des activités suspectes, l’élimination des vulnérabilités et la mise en œuvre des mesures visant à réduire le niveau de risque d’une entreprise. Dans cette perspective, les entreprises seraient encore mieux capables d’identifier et de combattre la criminalité financière.

« La BRH continuera à jouer sa partition dans le but d’aider le pays à sortir de la liste grise de GAFIC »

9e édition de la semaine de l’audit: Jean Baden Dubois rappelle qu'Haïti est sur une liste grise du GAFI

Par ailleurs, le gouverneur de la banque centrale est revenu sur les mesures deja prises telles que la publication de circulaires et des lignes directrices afin de renforcer la lutte contre le blanchiment avec l’objectif ultime de sortir le pays de la liste grise du Groupe d’Action Financière de la Caraïbe (GAFI). « Une note négative qui doit nous amener tous et toutes à cultiver le sens du bien commun dans nos actions financières. La BRH continuera à jouer sa partition dans le plan d’action visant à nous sortir de cette liste grise et c’est dans ce contexte qu’elle a sorti les trois dernières circulaires : 95-3, 100-3,128 , une note circulaire et trois lignes directrices », rassure Jean Baden Dubois.

Il a cité la Circulaire 95-3 sur les conditions et modalités de transmission des déclarations de transactions et les seuils de déclaration de transactions; la Circulaire 100-3 sur les mesures que les banques doivent prendre dans le cadre de la mise en œuvre de leur programme de prévention du blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme ainsi que la Circulaire 128 qui porte sur certaines mesures préventives que les bureaux de change doivent prendre aux fins de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Pour les lignes directrices, il y a celles résumant les principales obligations légales auxquelles sont assujetties les institutions de microfinance (IMF) en matière de lutte contre le blanchiment des avoirs et le financement du terrorisme (NOUVEAU); les Lignes directrices relatives aux conditions de mise en œuvre de l’approche fondée sur le risque en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.
Ce nouveau texte met en exergue la notion de risque, les éléments constitutifs de l’approche fondée sur le risque, les éléments à prendre en compte pour l’évaluation des risques, la classification des risques et leur gestion et celles sur les conditions de mise en œuvre de la vigilance à appliquer envers les personnes politiquement exposées (PPE).

Pour le gouverneur Dubois, « nous avons tous un devoir de vigilance et les auditeurs internes et externes encore plus. La bonne gouvernance doit être le socle sur lequel nous devons bâtir la nouvelle Haïti. On parle aujourd’hui beaucoup de consensus, de compromis, ce que je voudrais voir par-dessus tout, c’est un consensus sur un plan Marshall pour sortir Haïti de ce gouffre sans fond… ».

En savoir plus:

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mardi 13 Décembre 2022

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mercredi 1er Fevrier 2023 est de 148,18 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mardi 31 janvier 2023 est de 148,02 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce lundi 30 janvier 2023 est de 147,90 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 28 janvier 2023 est de 147,90 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...