Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Joseph Jouthe qualifie “d’entraide fraternelle” la proposition du Kenya de diriger une force multinationale en Haïti

Joseph Jouthe qualifie "d'entraide fraternelle" la proposition du Kenya de diriger une force multinationale en Haïti
Getting your Trinity Audio player ready...

L’ancien Premier ministre Joseph Jouthe qualifie “d’entraide fraternelle” la proposition du Kenya de diriger une force multinationale en Haïti.

L’ancien Premier ministre Joseph Jouthe qui réagissait ce jeudi 3 août à la proposition du Kenya de diriger une force multinationale en Haïti a qualifié celle-ci de “fraternelle”. M. Jouthe estime qu’il ne faut pas voir en cette mission une force d’occupation mais plutôt un privilège dont bénéficiera le pays en tant que membre des Nations-Unies.

Joseph Jouthe qui a déjà travaillé au Kenya considère la proposition de ce pays d’Afrique de l’est de diriger une force multinationale en Haïti comme une “entraide fraternelle” dans une situation difficile. “Il ne faut pas y voir une forme d’occupation parce que Haïti, en tant que membre des Nations-Unies, peut bénéficier de certains privilèges”, a-t-il expliqué.

L’ancien ministre de l’environnement dit également comprendre la décision du gouvernement en place. Car, la Police Nationale d’Haïti (PNH), bien qu’assez solide pour faire son travail, est à l’image du pays et a besoin de support, selon ses dires. “La Police est certes compétente et a de la volonté pour travailler mais elle est fatiguée et a besoin de soutien, et de matériels”, a-t-il dit, ajoutant que cette force multinationale constituera du sang neuf.

Néanmoins, M. Jouthe qui admet qu’une force multinationale ne saurait à elle seule résoudre le problème de l’insécurité demande qu’on accorde à cette mission le bénéfice du doute. “Kenya se trouve également dans une situation difficile mais ses institutions fonctionnent. Contrairement à nous [Haïti] qui avons de nombreux problèmes et où les institutions sont à genoux. Il faut les laisser d’abord intervenir parce que la décision est déjà prise”, a-t-il fait remarquer, soulignant que cette force aura à soutenir la PNH en lui fournissant des matériels.

Le gouvernement kenyan a annoncé la semaine écoulée qu’elle accepte de diriger une force multinationale en Haïti en envoyant près de 1000 policiers dans le pays. Cette décision a été saluée notamment par le gouvernement haïtien mais aussi par le Canada et les États-Unis. Le Kenya, selon les informations disponibles, devrait être rejoint dans cette mission par les Bahamas ainsi que la Jamaïque.

Joseph Jouthe qualifie "d'entraide fraternelle" la proposition du Kenya de diriger une force multinationale en Haïti

En savoir plus:

Le MENFP satisfait du déroulement des épreuves du bac 2023

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) s’adresse au président Kenyan, William Ruto sur le déploiement de la MMSS...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le président kenyan William Ruto assure au Conseil présidentiel fraichement installé son soutien total Le président du Kenya,...

Monde

Getting your Trinity Audio player ready... Le Chef des armée Kenyan, Francis Omondi Ogolla, et 9 militaires meurent dans un crash d’hélicoptère Le chef...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Des associations patronales écrivent au président du Kenya, William Ruto et espèrent le déploiement de la MMSS en...