Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Kamala Harris rencontrera Ariel Henry aux Bahamas et réitérera le soutien des États-Unis pour une force étrangère en Haïti

Getting your Trinity Audio player ready...

Kamala Harris profitera de sa visite aux Bahamas afin de renouveler la détermination de l’administration Biden pour une force multinationale en Haïti.

Kamala Harris sera en visite le jeudi 8 juin 2023, à Nassau, aux Bahamas, où elle rencontrera les dirigeants des 15 pays membres de la CARICOM ainsi que la République dominicaine comme pays observateur. Le premier ministre Ariel Henry rencontrera lors de cette visite la Vice-présidente américaine. Selon le journal américain Miami Herald, la Vice-présidente des États-Unis profitera de son passage pour faire pression pour une force multinationale et réitérer le soutien de l’administration Biden à ce sujet.

En effet, le premier ministre Ariel Henry se rendra aux Bahamas dès jeudi 8 juin pour participer à cette rencontre. Le chef du gouvernement haïtien sera accompagné de son ministre des affaires étrangères, Jean Victor Généus et du secrétaire général du conseil des ministres, Alix Richard. Il rencontrera la Vice-présidente des États-Unis à 2 heures de l’après-midi lors d’une réunion avec les 15 États membres de la CARICOM ainsi que la République dominicaine comme pays observateur.

“À Nassau, la vice-présidente réitèrera le soutien de notre administration à une force multinationale en Haïti. Nous avons clairement indiqué que nous pensons que la situation sécuritaire et humanitaire en Haïti se détériore et que la situation sur le terrain ne s’améliorera pas sans l’aide de sécurité armée des partenaires internationaux”, a déclaré un haut responsable américain à Miami Herald.

D’après Miami Herald, des responsables lui ont révélé que cette force pourrait offrir un soutien à court terme à la PNH souvent dépassée par la situation sécuritaire du pays où les gangs continuent d’étendre leurs tentacules et font la loi en terrorisant la population.

Depuis le mois d’octobre, l’administration Biden avait fait pression auprès de la communauté internationale pour une force étrangère mais le plan n’a pas marché en raison des réticences de certains pays et l’opposition du Conseil de sécurité des Nations Unies, la Russie et la Chine exprimant leur scepticisme à l’égard du plan.

“Toute décision concernant une telle force de sécurité serait prise en consultation avec le gouvernement haïtien ainsi qu’avec l’ONU. Ces discussions sont toujours en cours. Nous resterons en coordination avec nos partenaires sur les prochaines étapes pour répondre aux besoins urgents en matière de sécurité”, a ajouté le responsable au journal américain qui n’a pas révélé son identité.

Rappelons que le gouvernement dirigé par le Dr Ariel Henry avait pris une résolution le jeudi 6 octobre 2022 pour solliciter formellement de la communauté internationale l’envoi d’une force de sécurité afin de faire face à la crise humanitaire et sécuritaire qui touche Haïti depuis des mois.

Kamala Harris rencontrera Ariel Henry aux Bahamas et réitérera le soutien des États-Unis pour une force étrangère en Haïti

Crédit photo : Facebook/Kamala Harris

En savoir plus:

Le procès du programme Biden reporté au 24 août 2023

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Ronald Gabriel et plusieurs cadre de la BRH ont pris part à la 62ème réunion semestrielle des gouverneurs...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le parti politique OPL appelle le Conseil Présidentiel de Transition à se mettre au travail pour faire face...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... La CARICOM, à l’origine du Conseil présidentiel, salue la publication du décret comme un avancement majeur Les chefs...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Alors que le Conseil Présidentiel de Transition peine à trouver une entente, les USA s’entretiennent avec la Caricom...