Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

La BRH publie sa note de politique monétaire pour le 4e trimestre de l’exercice fiscal 2023 très impacté par la situation sécuritaire

La BRH publie une note montrant une baisse de l’inflation en juin 2023
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7
Getting your Trinity Audio player ready...

La banque de la République d’Haïti a publié sa note sur la politique monétaire pour le 4e trimestre de l’exercice fiscal 2023. Elle rappelle le contexte dans lequel la mise en œuvre de sa politique monétaire s’est effectuée tant sur le plan national et international. La banque centrale a également formulé des perspectives pour l’économie haïtienne.

Dans un environnement économique international caractérisé par le maintien de la posture restrictive des principales banques centrales en dépit de la tendance à la désinflation enregistrée au niveau de plusieurs pays, au niveau national, l’environnement macroéconomique a continué de pâtir des chocs socio-politiques et climatiques qui ont accentué les déséquilibres existants, amoindrissant par ricochet la base productive de l’économie haïtienne. Les efforts de consolidation des finances publiques se sont traduits par la baisse du financement monétaire avec des effets induits sur l’évolution de la monnaie en circulation.

La dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs zones du pays a eu un impact négatif sur le secteur productif en témoigne l’évolution de l’indicateur conjoncturel d’activité économique (ICAE- Haïti). Cet indice, qui renseigne sur les grandes tendances du PIB haïtien, a décru de 2,1 % sur la période allant d’octobre 2022 à juin 2023, avance la Banque de la République d’Haïti (BRH).

En ce qui a trait à la production agricole, les inondations de juin 2023 ont entravé la préparation des sols et les semis qui caractérisent la période allant d’avril à juin. Le lancement de la campagne agricole de printemps a donc pâti de l’irrégularité dans la distribution spatio-temporelle des pluies. Ainsi, les rendements des récoltes de cette campagne, évoluant en dessous de la moyenne, ont résulté en un déficit d’offre de produits agricoles domestiques, ajoute-telle.

La diminution des encaisses des ménages qui en a résulté, jumelée à la disponibilité des produits pétroliers et à la baisse de leur prix à la pompe en juillet 2023, a favorisé la réduction des pressions sur le marché des changes et une décélération de l’inflation. Par ailleurs, la dégradation du climat sécuritaire a entravé la mobilité des facteurs et l’approvisionnement des marchés tout en contribuant à l’accélération des mouvements migratoires et à une baisse de productivité dans presque tous les secteurs de l’économie nationale, explique la BTH.

Selon la note, dans cet environnement adverse, les actions de la Banque centrale sont restées en ligne par rapport aux décisions prises antérieurement, lesquelles visent le maintien de la stabilité du change et l’atténuation des pressions inflationnistes tout en évitant de resserrer les conditions de financement de l’économie.

La banque centrale a fait savoir que les perspectives pour l’économie haïtienne restent conditionnées aux chocs internes et externes susceptibles d’impacter l’activité économique dans un sens ou dans une autre. Les prévisions de la production agricole réalisées par la CNSA augurent de meilleures récoltes pour la campagne agricole d’hiver en raison des précipitations pluvieuses plus régulières. Ceci devrait permettre une amélioration de la production agricole domestique face à la réduction de l’offre des produits alimentaires en provenance de la République Dominicaine.

Aussi, la poursuite de la bonne performance des Finances Publiques devrait favoriser une réduction des besoins de financement de l’Etat et par conséquent une diminution des créances nettes de la BRH sur le Gouvernement Central. La baisse du financement monétaire devrait modérer les anticipations négatives des agents économiques par rapport à la gourde ce qui pourrait permettre une baisse des tensions sur le marché des changes.

La BRH publie sa note de politique monétaire pour le 4e trimestre de l’exercice fiscal 2023 très impacté par la situation sécuritaire

A lire aussi :

États-Unis: L’habitude de vapotage d’un jeune homme de 22 ans lui a coûté les deux poumons

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mardi 23 Avril 2024 est de 132,18 gourdes...

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Le taux de référence calculé par la BRH pour ce lundi 22 Avril 2024 est de 132,23 gourdes...

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 20 Avril 2024 est de 132,23 gourdes...

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Le taux de référence calculé par la BRH pour ce vendredi 19 Avril 2024 est de 132,37 gourdes...