Connect with us

Actualités

La PNH dresse un bilan partiel des manifestations dans le pays, ce vendredi 4 octobre

Published

on

La PNH dresse un bilan partiel des manifestations dans le pays, ce vendredi 4 octobre 29
La Réserve banner1
349 views

Dans un document, dont la rédaction de Juno7 a eu une copie, la Police Nationale D’Haïti (PNH) a dressé, en fin d’après-midi de la journée du vendredi 4 octobre 2019, un bilan partiel des manifestations et dispositions adoptées, par la police nationale pour assurer la sécurité au cours de cette grande journée de mobilisation dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans plusieurs autres villes du pays.

Selon ce bilan partiel confirmé par le porte-parole adjoint de la PNH, l’inspecteur principal Gary Desrosiers, à Port-au-Prince, au cours de la manifestation qui a débuté au champ de mars, des manifestants ont tenté d’incendier les locaux logeant le bureau de l’immigration, situé à Lalue. Le bâtiment a été épargné des flammes grâce à la vigilance des employés.

A Delmas, toujours selon ce même bilan, de carrefour de l’aéroport, haut lieu de rencontre des manifestants de la région métropolitaine de Port-au-Prince, en passant par le Boulevard Toussaint Louverture (route de l’aéroport) jusqu’au siège de la MINUJUSTH, rien n’a été signalé.

A Tabarre, ce bilan de l’institution policière a fait état d’une intervention des agents de l’ordre au marché principal de la commune pour faire échec à une scène de pillage.

Dans la commune de Croix-des-Bouquets, ce bilan n’a révélé aucun dégât matériel ni de pneus enflammés sur la chaussée, après le lancement de la manifestation au carrefour Marassa.

Suzuki 9.99

A en croire ce bilan partiel, à Léogâne la route nationale numéro 2 au niveau de Dufort a été bloquée, mais des agents de la PNH sont très vite intervenus pour faciliter la circulation.

Selon ce bilan, aucun incident n’a été signalé dans les communes de Carrefour, Petion-Ville, La Gonâve, Kenscoff, Petit-Goâve, Grand-Goâve, Gressier et Cabaret.

Ce bilan partiel des manifestations et dispositions adoptées par les agents de l’ordre, au cours des manifestations organisées ce vendredi 4 octobre 2019, par l’opposition politique, révèle que cette journée a été teintée de violence dans quelques villes de plusieurs départements du pays.

Dans le département de l’Ouest le bilan partiel a fait état de deux policiers blessés par balles, dans la Grand-Anse, six (6) personnes ont été blessées par balles et deux (2) maisons incendiées et dans l’Artibonite, un agent 1 de la PNH a été légèrement blessé à coup de pierres.

Selon ce bilan partiel de la PNH deux (2) personnes ont été arrêtées pour tentative d’incendie de stations-service et trois (3) autres pour possession d’armes blanches dans le département du Sud.

100 PWEN GRATIS
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,349 other subscribers

Archives