Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

L’ANMH se dit préoccupée par les déclarations du Président Jovenel Moïse sur les journalistes

Jacques Sampeur est le nouveau président de l'ANMH

L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) se dit préoccupée par les  déclarations du Président Jovenel Moïse sur les journalistes

A la suite des récentes déclarations du Président Jovenel Moïse devant le Conseil de Sécurité des Nations unies le 22 février dernier, l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) a publié une note de presse exprimant sa vive préoccupation.

Devant le Conseil de Sécurité des Nations unies le 22 février dernier, le Président a déclaré que des bandits se déguisent en Journalistes et en manifestants pour s’attaquer à la Police. L’Association se dit “scandalisée” par de tels propos qui traduisent, selon elle,  l’état d’esprit du pouvoir en place quant au travail de la presse.

“Ce faisant, Monsieur Jovenel Moïse donne un blanc-seing à la Police qui est couverte à l’avance pour toute agression contre les journalistes dans l’exercice de leur fonction”, peut on lire dans cette note publiée sous la signature de Jacques Sampeur, président de l’association.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par conséquent, l’ANMH dit donner acte à Jovenel Moïse de sa déclaration devant la tribune des Nations unies et le rend à l’avance responsable de toute violence, de tout dérapage des forces de l’ordre qui viendrait contrarier la liberté de la presse garantie par la Constitution, la Charte des Nations unies, la Déclaration Universelle des droits de l’Homme et autres conventions ratifiées par notre Pays.

L’ANMH se réserve le droit de se porter partie civile contre l’État Haïtien pour toute agression future contre les Journalistes, les Médias, la Presse en général qui doit pouvoir continuer à faire son travail d’informer la population sur toute question, sans entrave et dans la pleine jouissance des garanties constitutionnelles.

Aux policiers, l’ANMH  rappellent qu’ils seront tenus “personnellement responsables des agressions contre les journalistes devant les juridictions tant Haïtiennes qu’Internationales.”

Par ailleurs, l’ANMH se dit également préoccupée par la détérioration du climat politique global avec des crimes abjects et des incursions illégales du pouvoir exécutif pour démanteler les autres pouvoirs et tenter d’imposer au pays une réalité de dictature.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“La presse, advienne que pourra, dans le plein respect des règles de déontologie et avec professionnalisme, demeurera la gardienne des valeurs démocratiques conformément au rêve de changement du peuple haïtien”, termine la note de l’ANNH.

En savoir plus:

4 armes, 7 chargeurs et plus de 3000 cartouches saisis au Cap-Haïtien

Advertisement. Scroll to continue reading.

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

La présidence dément que Jovenel Moïse a failli se noyer dans une rivière en crue, ce dimanche 4 avril dans le département du Nord-ouest....

Actualités

Quand le président rejette la Russie et cherche l’appui de l’ONU et l’OEA à la PNH pour combattre l’insécurité. Port-au-Prince , Haïti .- Les...

Actualités

Jovenel Moïse décrète l’état d’urgence à  Village-de-Dieu, Grand-Ravine, La mort tragique des policiers à village de Dieu le 12 mars dernier a provoqué l’émoi...

Sécurité

Le président Jovenel Moïse publie un nouveau décret modifiant la loi sur l’état d’urgence Comme annoncé, le président Jovenel Moïse a procédé, le 15...