Connect with us

Insécurité

L’assassinat d’une lycéenne provoque émoi et indignation chez les internautes

Published

on

L'assassinat d'une lycéenne provoque émoi et indignation chez les internautes
Barbancourt

Une lycéenne enlevée puis assassinée en Haïti provoque émoi et indignation chez les internautes.

Port-au-Prince , Haïti .- La découverte ce dimanche 1er novembre 2020 à Delmas 24 du corps sans vie de la jeune lycéenne de 21 ans, Evelyne Sincère, sur une pile de détritus, suscite l’indignation et la colère. Mademoiselle Sincère a pris part cette année aux examens du baccalauréat. Elle devait entamer une étude universitaire après la publication des résultats.

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, la soeur de la victime qui jouait le rôle de sa mère depuis la mort de leur mère lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, n’a pas pu contenir ses larmes. Les mots qu’elle utilisait pouvaient faire fondre en larmes même les plus durs. Elle confirme que la jeune femme devait se rendre chez son petit ami le jour où elle a été enlevée. C’était un jeudi.

“Les ravisseurs m’ont exigé 100 mille dollars. Je n’ai pu collecter que 15 mille. Je devais donner l’argent ce lundi. Ce dimanche matin, à mon grand étonnement, j’ai reçu un appel de quelqu’un me disant que le corps de ma soeurette à été retrouvé sur un tas d’immondices à Delmas 24. En vérifiant les images, j’ai été effondrée, bouleversée dans mon fort intérieur. Qu’ai-je fait pour mériter un tel sort?”, se demande-t-elle.

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, la soeur de la victime a accusé le petit ami d’Evelyne qui selon elle, l’a fait kidnapper afin de se faire de l’argent.

Barbancourt

Sur Internet, les réactions sont de plus en plus émouvantes. Elles laissent entrevoir un ras-le-bol. Pascale Solage, militante féministe; Robenson Geffrard, journaliste à Le Nouvelliste et les économistes Etzer Émile et Enomy Germain ont tous réagi pour dénoncer un acte odieux et criminel de niveau extrême.

“21 lane! Fèk fini filo!
Site non l: EVELYNE SINCÈRE! Tout est dit!”, lit-on dans le tweet de Pascale Solages, défenseure des Droits des femmes.

“Preske nou tout choke, sa fè anpil nan nou mal, foto Evelyne Sincère, ti jèn fi bandi kidnape epi asasine a. Se menm santiman sa yo nou te genyen aprè asasina ti bebe 4 ak 9 mwa yo, aprè asasina Me Dorval, Grégory…lis la long anpil, li riske vin pi long si sosyete a pa fè anyen”,écrit, sur son compte twitter, le journaliste Robenson Geffrard.

“Ce ne sont pas les bandits qui nous tuent en réalité, mais la PASSIVITÉ et la COMPLICITÉ de l’État haïtien. Cet État qui s’en fout pas mal de notre existence… Adieu jeune Fille ! Adieu Evelyne ! ASSEZ !”, lit-on dans le tweet d’Enomy Germain.

“Kèm ap rache poum wè foto yon jèn fi 21 lane bandi touye lage sou yon pil fatra. Vrèman nou rive nan eta saa ak peyi a? Sa pa choke nou? Sa pa deranje somèy chèf nou yo? Nap tann prochen viktim nan? Pèsòn pap veye sou nou ! Leta okipe nan zafè konstitisyon ak eleksyon. NOU BOUKE!”, écrit Etzer Émile.

Après la découverte du corps de la victime, le juge suppléant de Delmas, Jean Raymond Flaury, a effectué le constat légal. Contacté par Juno7, le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Ducarmel Gabriel confirme avoir instruit la Direction Centrale de la Police Judiciaire d’ouvrir une enquête. Il a aussi informé que la famille n’avait pas contacté la police et la justice de l’enlèvement de la jeune lycéenne.

En savoir plus :

Affaire PetroCaribe: la FJKL demande au Doyen du TPI de Port-au-Prince de désigner un nouveau juge

Barbancourt
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,379 other subscribers

Archives