Connect with us

Sports

LDC : La Roma en mode Spartacus dans son arène, et le barca est resté bouche bée

Published

on

Battue à l’aller 4-1 au Camp Nou,la Roma était dans l’obligation de scorer 3 buts d’écart pour espérer une qualification historique face à l’équipe barcelonaise.C’est chose faite,les romains ont trouvé les ressources nécessaires pour renverser le club catalan au stadio Olimpico sur le score de 3 buts à 0.

Si on vous disait que la Roma allait remporter ce duel et valider son ticket pour les demies, vous diriez peut-être: c’est du n’importe quoi. L’AS Roma a fait taire toutes les opinions des observateurs et fait chavirer le navire barcelonais avec de la manière.

Dès la sixième minute de jeu, à la réception d’un ballon par Edin Dzeko, les romains ont ouvert le score. Un but qui a donné un petit lueur d’espoir au public romain. Un barça sans idée, sans inspiration qui se contente de multiplier les passes dans son propre moitié de terrain, sans jamais inquiéter cette vaillante équipe romaine, qui entre temps, a failli doubler la mise sur corner à la 14è minute.

Cette équipe romaine a dominé les blaugrana en largeur, en centre et jeu long, chaque action orchestrée est synonyme de danger pour les barcelonais. Pendant une vingtaine de minute, Kolarov, Nainggolan et Dzeko ont tous tenté, mais grâce à Ter Stegen, le barça a fini par épargner plusieurs autres buts, et clôturer la première période sous le score de 1-0.

De retour des vestiaires, rien n’a jamais vraiment changé pour cette triste équipe barcelonaise. Les romains multipliaient les passes et créaient des actions dangereuses dans le camp adverse. C’est ce qui a permis à la Roma d’obtenir un penalty après que Piqué ait commis une faute sur Dzeko à la 57ème minute. Sans hésiter, De Rossi a bien tiré le penalty, et redonne la confiance à ses coéquipiers.

C’était le coup de tonnerre, l’Olimpico est en liesse, la Roma commence à rêver, les observateurs bouche bée et les madrilènes aux anges. La Roma commence à pousser, après plusieurs tentatives, le héros qui a débloqué la situation répond au nom de Manolas, à huit minutes du temps réglementaire, le grec a placé une tête parfaite après un superbe centre du jeune Ünder.

A 3-0 c’était presque acquis pour la Roma, malgré le petit réveil de Messi, malgré le lob d’Ousmane Dembélé, ça n’a pas rien changé au tableau d’affichage. Les secondes passent et la Roma s’est bien comporté en mode Spartacus dans son arène, et validé pour la première fois dans l’histoire récente de LDC son ticket pour le dernier carré. Ils l’ont fait avec classe. Bravo messieurs!

Lu 453 fois

Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Go Mobile

Suivez-nous sur Twitter

Sponsor

Top de la semaine

error: Content is protected !!