Connect with us

Hi, what are you looking for?

Diplomatie

Le Gouvernement demande à son ancien ambassadeur au Japon, Helph Monod HONORAT, accusé de viol, de regagner son aire d’accréditation

Le Gouvernement demande à son ancien ambassadeur au Japon, Helph Monod HONORAT, accusé de viol, de regagner son aire d’accréditation

Le gouvernement demande à son ancien ambassadeur au Japon, Helph Monod HONORAT, accusé de viol , de regagner son aire d’accréditation après son déplacement non autorisé.

L’ancien ambassadeur d’Haïti au Japon, Helph Monod Honorat, accusé d’agression sexuelle par une japonaise, a laissé au début de cette semaine le Japon sans l’avale du ministère des affaires étrangères et des cultes où il bénéficiait d’une protection diplomatique en attendant que cette affaire soit résolue devant la justice nippone, a-t-on appris.

Cependant M. Honorat qui nie avoir violé une japonaise n’a pas attendu les conclusions d’une enquête de la police japonaise sur l’accusation de viol en décidant de son propre chef de laisser son aire d’accréditation. Malgré le fait qu’il n’est plus ambassadeur, étant remplacé par Watson Denis, l’actuel chargé d’affaires a.i, il était un diplomate attaché à cette ambassade depuis que cette affaire avait été portée devant le MAE en novembre 2022.

Selon les informations dont Juno7 dispose auprès sa source , le diplomate Helph Monod Honorat qui était au coeur de ce scandal sexuel n’avait aucune raison évidente pour laisser le pays dans lequel il était accrédité puisque le gouvernement haïtien avait même envoyé deux agents de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) pour assister à son interrogatoire en mars dernier au Japon.

Voulant éviter un scandal diplomatique qui irait à l’encontre des relations entre les deux pays, et sur demande du gouvernement japonais, le ministère des affaires étrangères et des cultes a demandé à l’ambassadeur Helph Monod Honorat de retourner au Japon dans le plus bref délai. Selon les informations dont Juno7 dispose, M. Honorat qui a toujours refusé de faire le moindre test ADN MITOCHONDRIAL pour déterminer sa culpabilité ou non dans le viol qu’on lui reproche pourrait même perdre son statut de diplomate s’il persiste à demeurer loin de son aire d’accréditation et faire l’objet d’un mandat international.

Si certains diplomates continuent de représenter la République d’Haïti dignement en respectant la convention de Vienne sur les rapports diplomatiques d’autres se livrent à des actes répréhensibles qui semblent ternir l’image du pays auprès des gouvernements étrangers.

Le Gouvernement demande à son ancien ambassadeur au Japon, Helph Monod HONORAT, accusé de viol, de regagner son aire d’accréditation

En savoir plus:

5 mai 2005 : le gouvernement haïtien annonce l’adoption de la peine maximale de travaux forcés à vie contre les kidnappeurs

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu