Connect with us

Culture

Le MCC remercie les artistes et la presse pour leur contribution à la lutte contre la Covid-19

Published

on

Le MCC encourage l'utilisation des TIC dans le développement d'Haïti
Bongu3

Le  ministère de la culture et de la communication (MCC) remercie les artistes et la presse pour leur contribution à la lutte contre la Covid-19

Port-au-Prince , Haïti .- En cette période de fin d’année, le ministère de la culture et de la communication (MCC), profite pour remercier, dans une note datant du 31 décembre, les artistes et la presse pour leur contribution à la lutte contre la propagation de la Covid-19.

“Pour l’instant, les artistes et les journalistes, parmi nous, ont été au premier plan de la lutte contre la pandémie du Coronavirus”, indique Pradel Henriquez qui croit nécessaire, en cet instant de tous les bilans, de leur rappeler, qu’ils ont réussi, avec les efforts orchestrés par le gouvernement et par l’Etat, à transformer en lumière, cette “ombre noire” de Cyrano de Bergerac.

“Pendant que toutes les populations peuvent se mettre à fêter, le travail de sensibilisation contre la pandémie a été garanti par les journalistes, les patrons des médias, les producteurs, les techniciens de l’audiovisuel, des réseaux sociaux et des médias en lignes, les travailleurs de la presse, les opérateurs socio-culturels, les organisateurs, les promoteurs d’événements”, lit on dans ce communiqué.

Aussi, notre pays, parmi tant d’autres qui souffrent actuellement et avec lesquels nous vouons tout un devoir de solidarité et de sympathie, possède encore, à l’aube de 2021, un contrôle plus ou moins organisé sur la Covid-19.

Bongu3

Le Ministre Pradel Henriquez croit cependant qu’il est trop tôt pour crier victoire car l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a toujours pas annoncé de jours meilleurs.  Nous devrons, par conséquent, insiste le ministre, vivre en état d’alerte permanent et suivre religieusement les consignes des autorités sanitaires.

Par ailleurs, tandis que les défis sont énormes pour l’administration de Jovenel Moise en ce qui concerne la poursuite du processus d’électrification du pays, les réformes constitutionnelles et les enjeux électoraux de 2021-2022 qui sont une garantie pour la stabilité à long terme,  le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) prépare de son côté, la voie à la pérennisation des actions de l’institution ministérielle, avec la mise en place d’un haut commissariat du patrimoine, le décret enfin,

…après 26 ans,  portant création du Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), le plan d’implantation des industries culturelles et créatives, les réflexions et les actions envisagées avec l’OIF, Organisation internationale de la Francophonie, sur la condition socio-économique et le statut socio- professionnel des artistes et des écrivains, est prêt.

Le ministre souligne au passage certains progrès comme le sens numérique collectif qui est plus affiné; les débats et la production artistique virtuelle augmentent avec une incidence positive majeure sur les spectacles et les arts musicaux, la liberté d’opinion se renforce, souvent chaotique, mais toujours nécessaire à la démocratie; la proximité dans le confinement est devenue  une manière d’alternative; des groupes culturels ou artistiques, des artistes aussi, ont émergé en pleine Covid-19.

Le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) qui n’a pas cessé durant toute la saison passée, de faire la promotion d’une véritable culture de la paix, du dialogue et du vivre ensemble, félicite sans équivoque les artistes et les travailleurs de la presse, tout en leur renouvelant sa ferme volonté de continuer à travailler avec eux. Tantôt, ils constituent en réalité les poumons du secteur culturel et artistique, tantôt aussi, ils sont tout simplement les vigiles de notre nation.

En savoir plus:

Teknik preparasyon tradisyonèl Soup joumou enskri ofisyèlman nan Rejis Nasyonal Patrimwàn Kiltirèl Ayisyen an

Jac

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,007,537 other subscribers

Archives