Connect with us

Actualités

Le ministre de l’Intérieur, Jean Marie Reynaldo Brunet, répond aux déclarations du directeur exécutif du RNDDH Pierre Espérance

Published

on

Le ministre de l’Intérieur, Jean Marie Reynaldo Brunet, répond aux déclarations du directeur exécutif du RNDDH Pierre Espérance 31
Photo Crédit: APR
bongu j7
1,110 views

Dans une note parvenue à la rédaction de Juno7, ce samedi, le ministre de l’Intérieur est revenu sur les déclarations de Pierre Espérance. Jean Marie Reynaldo Brunet s’en prend à Pierre Espérance qu’il dit poursuivre des «objectifs inavoués et inavouables». La rédaction de Juno7 publie ci-après la note du ministre. Sans commentaires.

Le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, que je suis, est navré d’apprendre par voie de presse, etre l’objet de fausses accusations, d’une personne qui s’était donné pour but de rendre de grands services à la société et d’oeuvrer pour l’établissement de la démocratie en général et la défense des droits humains en particulier. Cependant, les citoyennes et citoyens pétris par les valeures républicaines, savent qu’en démocratie, l’échec peut aussi faire partie de l’équation et le cas de M.Pierre ESPERANCE, à ce propos, est plus qu’éloquent. Pour redorer son blason, M.ESPERANCE en plus d’avoir changé sa tunique de défenseur des droits de la personne contre celui  de politicien mal habile, n’a toujours pas le courage d’accepter son fiasco et de pouvoir tirer sa révérence à temps. Il faut aussi croire qu’il s’est totalement trompé d’époque ! Ou encore cherche t- il à détourner, une fois de plus, l’attention des gens, afin d’opérer subtilement quelconque autres manoeuvres destabilisatrices.

A suivre le parcours de M.Pierre ESPERANCE, on serait en droit de soulever quelques interrogations. En effet,  pourquoi les rapports des dix dernières années ont disparus comme par enchantement du site du RNDDH ? Qui M. ESPERANCE cherche-t-il à protéger, en agissant de la sorte ? Je présume qu’en me prenant pour cible, qu’il se croit capable de donner l’absolution à ses ennemis d’hier, devenus aujourd’hui d’intimes alliés.

Mais, que tente-t-il de rééditer, à vouloir gratuitement accuser le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales de vouloir l’assassiner ?
En décembre dernier, il a fait sortir un rapport indexant entre autres le Délégué départemental de l’Ouest, le Directeur Général du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, d’entretenir des liens avec des bandits et d’avoir fomenter une tuerie au quartier de La Saline. Pourquoi brusquement aujourd’hui, il s’attaque à moi ?

En fait, non, il n’y a rien d’étonnant, dans cette récurrente attitude de M. Esperance, qui comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, se retrouvant en nette panne de crédibilité, tente plein de combines maladroites.

Actimed

Il aurait mieux fait de choisir une tout autre cible, que notre humble et respectueuse personne et de surcroît crédible  figure de la scène sociopolitique de notre contemporaine Haïti. Moi, Jean-Marie Reynaldo BRUNET, je n’ai rien à me reprocher.

Si M. ESPERANCE veut nous jeter l’opprobre en manipulant l’opinion, c’est qu’il  poursuit un objectif inavoué et inavouable, qui n’est autre que de nuire aux intérêts communs et de contribuer avec ses ouailles, à saper les grandes avancées du Président de la République, SEM. Jovenel MOISE. En mission politique, M.ESPERANCE a des patrons. Il n’a pas compris cependant que la violence politique, tantôt physique ou symbolique, couplée au mensonge afin de se faire passer pour une victime, n’est plus une option d’homme intègre du 21ème siècle et de la post- modernité.

Néanmoins, si cela s’avère vrai…le Ministère de l’Intérieur  et des Collectivités Territoriales  que j’ai le privilège de diriger, dénonce avec véhémence toute forme de menace généralement  quelconque dont serait victime M. ESPERANCE.  En outre, je dis solennellement que je vais entrer en contact avec M.Pierre ESPERANCE, comme je le ferais pour toute citoyenne et tout citoyen se trouvant en de pareilles situations. Aussi, j’aviserai toutes les structures de sécurité du pays, aux fins de prendre les mesures et dispositions nécessaires pour assurer la vie et la sécurité des biens de M. Pierre ESPERANCE, comme il se doit de le faire.

Si par contre, comme on peut le deviner, M. ESPERANCE, par ces signes de détresse (de politicien haïtien en fin de course), il cherche plutôt un regain de crédibilité…Il ferait mieux de s’excuser par devant le pays et  auprès des adeptes de la démocratie,  mais aussi par devant les réels défenseurs des droits humains et de la société civile en général; pour espérer sortir des rangs des destabilisateurs chroniques et des avérés délinquants politiques.

Cela dit, moi, Jean-Marie Reynaldo BRUNET, mon intégrité restera intacte !

Port-au-Prince, le 3 mai 2019.-

MG300

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,718 other subscribers

Archives