Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haïti: le Premier ministre et le président du tiers du Sénat condamnent l’assassinat du DG de l’EPPLS à Laboule 12

Haïtit: le Premier ministre Ariel Henry et le président du tiers du Sénat Joseph Lambert condamnent l’assassinat du directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth à Laboule 12 par le gang “Ti Makak”.

Pétion-Ville, Haïti; le Premier ministre Ariel Henry a condamné ce dimanche 7 août l’assassinat du directeur général de l’Entreprise Publique de Promotion de Logements Sociaux (EPPLS), Yvon Buissereth.

« Je condamne avec vigueur et sans réserve l’acte barbare perpétré, hier, par des gangs armés de Laboule à l’encontre du directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth, ancien sénateur de la République », a tweeté le chef du Gouvernement Ariel Henry, quelques heures après ce crime crapuleux.

Juno7 PUB

Appelant la Police Nationale d’Haïti a redoubler d’efforts en vue de mettre hors d’état de nuire les bandits armés, Ariel Henry promet que les meurtriers de l’ancien sénateur du Sud seront traduits en justice. « Ses assassins, ainsi que tous les autres criminels qui sèment le deuil dans le pays, seront poursuivis dans leur dernier retranchement et doivent répondre de leurs actes ignominieux devant la justice », a tranché le Président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN).

Sur le même réseau social, le président du tiers du Sénat Joseph Lambert a réagi sur ce drame. L’élu du sud-est évoque dans son tweet un acte révoltant qui attriste encore plus le pays. « Senatè Y. BUISSERETH mouri jodi a. Chef gang TiMakak touye l e boule l Laboul. Yon zak sasinay revoltan anplis ki kontinye met dlo nan je nou. Sena a, moun Sid peyi a ak tout kolèg yo konnen kijan l te renmen Ayiti. Kondoleyans a tout fanmi ak zanmi l yo. Sa pa ka rete konsa », a commenté Joseph Lambert.

Yvon Buissereth, qui avait pris les rênes de l’EPPLS en 2017 sous l’administration de Jovenel Moïse, a été tué par balles et brûlé par le gang du dénommé « Timakak », allié des chefs de gangs «Izo» et «Ti lapli», le samedi 6 août dans la soirée à Laboule 12. Le haut fonctionnaire et son chauffeur ont été brûlés à l’intérieur de leur véhicule, immatriculé OF-4160.

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant qui s’était rendu sur place a annoncé l’ouverture d’une enquête sur ce crime odieux. Le juge de paix de la commune de Pétion-Ville Clément Noël qui avait accompagné le CG Jacques Lafontant également sur les lieux a ordonné la levée des corps calcinés qui ont été transférés dans une morgue privée dans la région métropolitaine.

Il faut signaler que la bande criminelle de « Ti Makak », dont la police avait annoncé le démantèlement au milieu de l’année 2021, est également l’auteur de l’assassinat de l’inspecteur divisionnaire Jerry Toussaint en janvier 2022 et de plussieurs autres victimes.

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu