Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Le rectorat réclame la liberation immediate de l’étudiant Valéry Youri Léonard DERIVAL

Rectorat de l' UEH - Université d’Etat d’Haïti
UEH - Université d’Etat d’Haïti

Le rectorat de l’UEH réclame la liberation immediate de l’étudiant en psychologie à la Faculté des Sciences Humaines, Valéry Youri Léonard DERIVAL

Deux jours après l’enlèvement de la professeure Marie Josette MALVOISIN de la Faculté de Médecine et de Pharmacie, l’étudiant en psychologie à la Faculté des Sciences Humaines, Valéry Youri Léonard DERIVAL, a lui aussi été enlevé par des bandits armés. Le Rectorat réclame leur liberation immediate et sans condition.

“[…]Aujourd’hui, le kidnapping et l’insécurité, la banalisation de la vie et de la mort font partie de notre quotidien. Tous les secteurs de la vie nationale sont touchés par cette situation désastreuse. Ces dernières semaines, la société haïtienne pleure, entre autres, l’assassinat crapuleux de la jeune étudiante en sciences infirmières de l’Université Notre-Dame d’Haïti, Marline Flora NERESTANT ; la séquestration de plusieurs religieux depuis plus de 15 jours, sans compter d’autres personnes qui ont été victimes dans un sens ou dans un autre de cette vague d’insécurité”, rappelle le rectorat dans une note publiée ce mercredi 28 avril.

Juno7 Pub

Exaspéré par la nouvelle, le rectorat, tout en  apportant son soutien aux familles de l’étudiant Dérival et de la professeure Malvoisin, à toute la communauté universitaire et à celles de la Faculté des Sciences Humaines et de la Faculté de Médecine et de Pharmacie en particulier, réclame leur liberation immediate et sans condition.

Le rectorat regrette l’inaction et la passivité des autorités chargées de  garantir la protection des vies et des biens. Par conséquent, il  lance un appel  pressant et solennel aux élites haïtiennes et à la société haïtienne en général afin d’assumer leur pleine responsabilité face à cette descente aux enfers que connaît notre chère patrie. “Il n’est pas normal qu’un peuple se laisse décimer aussi allégrement, sans réaction, comme dans ce qui serait “la chronique d’une disparition annoncée”.

En savoir plus:

Grave accident de la circulation à l’Arcahaie: 21 morts et une trentaine de blessés

Juno7 Pub

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Kidnapin sou Vilaire Rozier, batè gwoup K-dans, ravisè yo mande 500 mil dola pou libere l. Vilaire Rozier se non sitwayen sa ki anba...

Actualités

7 pasaje ki te nan bis “Sans Souci” libere kont ranson 14 jiyè pase a, endividi ame te tire sou yon bis Sans Souci,...

Insécurité

Granm bonè maten an endividi ak zam moun pa rive idantifye atake yon bis konpayi Sans Souci nan zòn Gwo Mòn, epi kidnape 10...

Éducation

 Le rectorat invite les étudiants de l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves (EDSEG) à confirmer leur inscription Suite à sa note...