Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Les locaux du MAST squattés par des contestataires, les contribuables lancent un SOS

Plus d'un mois après la fermeture du MAST, le syndicat pose des conditions pour une éventuelle reprise

Les locaux du Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST) sont squattés depuis quelques temps par des employés et contractuels alors que les contribuables lancent un appel de détresse aux autorités concernées.

Port-au-Prince, Haïti.- La crise s’est envenimée au Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST). Le bras de fer se poursuit entre la ministre Nicole Yolette Altidor et les employés ou contractuels qui réclament de meilleures conditions de travail, le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire et surtout la mise à pied de la titulaire du MAST, incompétente à leurs yeux en plus d’être la principale responsable du dysfonctionnement de ce ministère.

Cette crise paralyse fortement la vie des organisations sociales qui doivent souvent recourir au MAST pour des formalités d’usage et administratives diverses. Depuis le 26 octobre 2020, la crise qui sévit au MAST, alimentée par l’inaction des autorités gouvernementales, a pris une tournure pour le moins inattendue.

Juno7 Pub

Des employés et contractuels contestataires ont occupé de manière anarchique les locaux du Ministère des Affaires Sociales et du Travail situés à l’avenue Charles Sumner. Un moyen, selon eux, de faire entendre leurs revendications qui concernent le paiement de plusieurs mois de salaire, le renflouement de leur carte de débit, leurs lettres de nomination et la plus récente revendication est le départ de la ministre Nicole Yolette Altidor.

Le spectacle offert ces derniers temps par ce ministère incontournable et pourtant à l’arrêt dans l’indifférence totale est désolant. La barrière d’entrée du MAST a été enlevée (purement et simplement), de la lessive est faite sur la cour de l’institution, de la nourriture y est également préparée avec du charbon de bois ou du bois. Le MAST qui desservait jadis la population, particulièrement les organisations de la sociétéet les écoles professionnelles, les employés du secteur privé, est squatté par des employés et contractuels contestataires très remontés contre les autorités.

Ce sont les images de personnes faisant la lessive et la nourriture qui s’offrent au quotidien à des contribuables en quête de service au Ministère des Affaires Sociales (MAST). Ce “spectacle” pour le moins surréaliste se déroule dans l’insouciance et le mépris des autorités gouvernementales qui ne semblent pas concernés par ces faits insolites.

Selon quelques uns des protestataires, la ministre Nicole Yolette Altidor a opté pour une solution médiane. Elle a établit son bureau dans un hôtel de luxe de Pétion-Ville en emportant avec elle certains dossiers. Les locaux du MAST sont livrés aux employés et contractuels mécontents qui en disposent comme bon leur semble, au grand dam des contribuables en quête de service.

En savoir plus :

Taïwan remercie Haïti pour le soutien apporté à sa demande de participer à l’AMS

Written By

Plus de contenu

Actualités

Le MAST a remis des kits alimentaires à la Mairie de Carrefour au profit des réfugiés logés au Centre Sportif de cette commune. À...

Politique

Installation de deux nouveaux cadres au ministère des affaires sociales et du travail. La Ministre ai des Affaires Sociales et du Travail, Madame Marie...

Actualités

La ministre Nicole Yolette Altidor révoquée et remplacée immédiatement par Marie Giselhaine Mompremier à la tête du MAST. Port-au-Prince , Haïti .- Nouveau changement...

Actualités

Fermé depuis août 2020, le Ministère des Affaires Sociale et du Travail (MAST) continue d’être gangrené par la corruption selon Espady Végaire Port-au-Prince ,...