Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

L’OPC condamne les attaques violentes perpétrées contre le sous-commissariat de Bon Repos

L'OPC condamne les attaques violentes perpétrées contre le sous-commissariat de Bon Repos

L’OPC condamne les attaques violentes perpétrées contre le sous- commissariat de Bon Repos et demande l’ouverture d’une enquête aux fins d’identifier les auteurs et de les punir

Des bandits armés ont attaqué dans la nuit du 30 au 31 janvier 2022 , le sous- commissariat de Bon Repos causant la mort du policier Joseph Jork Blada. l’Office de Protection du citoyen, préoccupé, a publié une note pour condamner ces attaques et “demander aux instances concernées de diligenter une enquête sur ces attaques criminelles aux fins d’identifier les auteurs et de les punir conformément à la loi pénale.”

“L’Office de la Protection du Citoyen (OPC), Institution Nationale indépendante de Droits Humains, condamne sans réserve, les attaques violentes perpétrées contre le sous- commissariat de Bon Repos survenues dans la nuit du 30 au 31 janvier 2022 et qui ont occasionné la mort par balles d’un policier : Joseph Jork Blada. Un autre policier est sorti grièvement blessé au cours de ces attaques”, indique la note.

Toujours dans la même soirée, le local de la station Zénith FM, situé à Bon Repos a été aussi l’objet d’attaques violentes, ajoute l’OPC dans cette note. “Selon des informations rapportées, des bandits armés ont lancé des “cocktails Molotov” sur l’enceinte de la station à Bon Repos (bloc lilavois).”

L’OPC, à travers cette note, constate avec  inquiétude que, depuis le début de l’année 2022, les policiers et les travailleurs de la presse deviennent la cible des bandits armés opérant sans foi ni loi dans l’indifférence des autorités étatiques.

L’OPC rappelle qu’il est de la responsabilité de l’État de protéger les vies et les biens, Les policiers doivent être aussi protégés dans le cadre de l’exercice de leur mission et cette obligation relève des attributions du Conseil Supérieur de la Police Nationale et du pouvoir central, en général.

L’OPC demande aux instances concernées de diligenter une enquête sur ces attaques criminelles aux fins d’identifier les auteurs et de les punir conformément à la loi pénale.

L'OPC condamne les attaques violentes perpétrées contre le sous-commissariat de Bon Repos

En savoir plus:

Les funérailles d’Alcibiade auront lieu le 5 février au Parc du Souvenir

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) déplore la mort par balles de 5 agents de la BSAP à Pétion-Ville. Dans une note en...

Actualités

L’OPC et l’Ensemble Contre la Corruption déplorent la suspension provisoire des activités du Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme. À travers...

Actualités

L’OPC veut marquer la date du 26 avril rappelant les massacres de 1963 sous le régime des Duvalier et 1986 à Fort Dimanche. L’Office...

Actualités

L’OPC invite le directeur général de  l’ULCC à enquêter sur le dossier d’achat de matériel pour la PNH Dans une correspondance adressée au directeur...