Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Avec plus de 59 millions de voix, Luis Inácio Lula da Silva est élu 39e président du Brésil en battant Jair Bolsonaro

Avec plus de 59 millions de voix, Luis Inácio Lula da Silva est élu 39e président du Brésil en battant Jair Bolsonaro

Avec plus de 59 millions de voix, Luis Inácio Lula da Silva est élu 39e président du Brésil en battant Jair Bolsonaro au second tour

Le Brésil a un nouveau président. Il s’agit du candidat du Parti des Travailleurs, Luis Inácio Lula Da Silva. Il a gagné les élections ce dimanche au second tour face au président sortant Jair Bolsonaro avec un score très serré, selon les résultats officiels.

156 millions d’électeurs étaient convoqués aux urnes ce 30 octobre pour choisir un président au Brésil. Plus de 50.85% des votants ont choisi l’ancien président Luis Inácio Lula Da Silva face au président d’extrême-droite Jair Bolsonaro. Ce dernier, ayant récolté 49,15% des votes, devient le premier président sortant du pays à échouer à se faire réélire.

En attendant la confirmation officielle de ces résultats par le Tribunal supérieur électoral (TSE), Lula Da Silva, 77 ans, devient donc le 39e président du Brésil, 11 ans après avoir quitté le pouvoir. Il avait dirigé le pays Sud-américain de 2003 à 2011.

Rappelons que Lula a été emprisonné pendant 580 jours par l’extrême droite alliée des USA pour l’empêcher de participer aux présidentielles de 2018 puis innocenté par la justice. Cette victoire est donc une sorte de revanche sur l’extrême droite Bolsonaro.

Polémiques pendant la campagne et durant la journée électorale

La campagne a été marquée par de nombreuses tensions et incidents, notamment le meurtre vendredi d’un ancien élu du Parti des Travailleurs (PT) de Lula, près de São Paulo. Selon la Police, tout indiquait qu’il s’agissait d’un acte « d’un bolsonariste ».

Par ailleurs, une polémique est venue entacher cette journée électorale. Des dirigeants du parti de Lula avaient dénoncé l’arrêt par la police d’autocars transportant des électeurs, notamment dans les zones rurales du Nord-est, fief électoral de l’ex-président de gauche. Le président du Tribunal supérieur électoral (TSE) Alexandre de Moraes allait annoncer par la suite la levée de barrages filtrants de la police qui ont « retardé l’arrivée des électeurs » aux bureaux de vote.

Réactions de la communauté internationale

Le président français Emmanuel Macron a été l’un des premiers chefs d’État à saluer la victoire de Lula. Sur Twitter, il annonce déjà qu’ils vont renouer les liens d’amitié entre le Brésil et la France.

« Toutes mes félicitations, cher @LulaOficial, pour ton élection qui ouvre une nouvelle page de l’histoire du Brésil. Ensemble, nous allons unir nos forces pour relever les nombreux défis communs et renouer le lien d’amitié entre nos deux pays », a écrit Emmanuel Macron.

Avec plus de 59 millions de voix, Luis Inácio Lula da Silva est élu 39e président du Brésil en battant Jair Bolsonaro

En savoir plus:

EN GUISE D’ADIEU À ÉRIC JEAN-BAPTISTE

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Monde

Deux semaines après que les bolsonaristes ont envahi les 3 principaux lieux de pouvoir du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva a limogé le...

Monde

Brésil : la justice enquête sur Bolsonaro à la suite de l’assaut contre Brasilia, son ex-ministre de la Justice arrêté La justice brésilienne avance...

Actualités

Des dirigeants du monde dont le premier ministre haïtien Ariel Henry condamnent l’envahissement par des bolsonaristes des principaux lieux de pouvoir du Brésil. Des...

Actualités

Des partisans de Jair Bolsonaro envahissent le Palais présidentiel, le Congrès et la Cour Suprême pour contester l’élection de Luiz Inácio Lula da Silva....