Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Manifestations au Cap-Haïtien et aux Gonaïves contre la faim, la crise de carburant et l’insécurité

Manifestations au Cap-Haïtien et aux Gonaïves contre la faim, la crise de carburant et l'insécurité
Getting your Trinity Audio player ready...

Mouvement de mobilisation dans les villes du Cap-Haïtien et aux Gonaïves contre la crise du carburant, la cherté de la vie et l’insécurité .

Les mouvements de protestation se poursuivent dans plusieurs grandes villes du pays, notamment au Cap-Haïtien et aux Gonaïves où les manifestants protestent contre l’inflation, l’insécurité et la crise du carburant. Une nouvelle fois, les capois et les gonaïviens ont manifesté ce vendredi 2 septembre 2022 pour réclamer une amélioration de la situation sociopolitique du pays.

Plusieurs personnes ont parcouru plusieurs endroits de la cité christophienne. Sur tout le parcours, ils réclament l’amélioration du climat de sécurité, l’intervention des autorités contre la vente illicite des produits pétroliers sans oublier la baisse des prix des produits de première nécessité.

Ils menacent d’intensifier le mouvement si aucune solution n’est apportée à leurs revendications. “Lajan pa desann bwa nan bouda yo, siman pa desann bwa nan bouda yo… Nou pa kapab ankò”, ont-ils scandé.

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule. Toutefois, les protestataires ont fait savoir qu’ils continueront à manifester pour exiger de meilleures conditions de vie.

Parallèlement aux Gonaïves, des centaines de personnes ont manifesté dans les rues ce vendredi 2 septembre 2022. Accompagnés de l’ancien sénateur Youri Latortue, ils demandent la baisse du dollar américain et des produits alimentaires. Sur tout le parcours, ils ont aussi exigé la disponibilité du carburant dans les stations-services. Ils ont profité de ce mouvement de ce vendredi pour réclamer la réouverture de la Faculté des Droits des Gonaïves, l’amélioration du climat sécuritaire et le départ du premier ministre Ariel Henry du pouvoir.

À la mi-journée, la route de Gros-Morne menant aux Gonaïves a été bloquée. Des citoyens avaient dressé des barricades pour dénoncer la pénurie de carburant, la misère et l’insécurité.

Toutefois, depuis environ trois jours un calme apparent règne à Port-au-Prince. Aucun mouvement de mobilisation n’a été signalé. Mais la crise de carburant persiste , il faut faire la queue dans quelques stations d’essence afin de s’approvisionner en carburant.

Manifestations au Cap-Haïtien et aux Gonaïves contre la faim, la crise de carburant et l'insécurité

En savoir plus:

Haiti: publication du nouveau calendrier scolaire 2022-2023 par le MENFP

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Célébration du drapeau au Cap-Haïtien: le ministre Nesmy Manigat a visité l’atelier de confection à l’institution du Sacré-Cœur...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Des individus non identifiés ont procédé ce lundi 13 mai 2024, à la fermeture du Bureau de la...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... En Haïti, il existe encore des concours de génie interscolaire qui passionnent les jeunes du pays. C’est le...

Éphéméride

Getting your Trinity Audio player ready... Les éphémérides du jour : les fêtes nationales, les événements marquant l’histoire d’Haïti, les proverbes… l’agence en ligne...