Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Des milliers d’élèves risquent de perdre leurs relevés officiels, informe le MENFP

Des milliers d’élèves risquent de perdre leurs relevés officiels,informe le MENFP.
Getting your Trinity Audio player ready...

Des milliers d’élèves risquent de perdre leurs relevés officiels, informe le MENFP.

Selon une note rendue publique par le bureau de communication du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), ce vendredi 8 mars 2024, plusieurs milliers d’élèves, risquent de perdre de manière définitive les données relatives à leur parcours scolaire. Il est de même précise cette même note pour les enseignants qui pourraient voir disparaitre le dossier professionnel de l’évolution de leur carrière.

« Le ministère estime que ces actions causeront des dommages irréparables, comme la disparition des archives scolaires. Ainsi, de nombreux élèves rencontreront des difficultés à obtenir leurs relevés de notes et leurs diplômes ; de nombreux enseignants auront des difficultés dans leur carrière s’ils ne peuvent faire la preuve des papiers obtenus. L’absence de ces documents peut bloquer la progression académique des élèves et des étudiants, tout comme elle peut bloquer la progression professionnelle des enseignants ».

En effet, ce rappel du ministère intervient dans un contexte où des bâtiments publics sont occupés par des déplacés internes fuyant la violence des gangs et d’autres vandalisés par des hommes armés. « Il ne s’agit pas seulement de protéger les données des écoles, élèves et enseignants, il s’agit aussi de continuer à garantir la crédibilité des relevés qui sont de plus en plus exposés à de la manipulation », a déclaré un haut cadre, qui précise que le MENFP fait tout depuis quelques temps pour sécuriser les archives scolaires nationales.

Le ministère en a profité pour rappeler l’urgence de poursuivre le chantier de numérisation des données de l’ensemble des écoles, élèves et enseignants à travers le Système d’Information et de Gestion de l’Éducation (SIGE) qui selon les chiffres disponibles sur la page web du ministère a déjà enregistré à la date du 8 mars 2024 la déclaration en ligne de 17 603 écoles, 1 784 358 élèves et de 59 790 enseignants. « La numérisation des archives, dans sa phase actuelle, permettra au ministère de protéger seulement une partie des données qu’il produit ou gère. Le ministère continue de travailler pour protéger l’intégrité du système de relevés de notes et de diplômes » peut-on lire dans ce communiqué.

Ce dispositif fait désormais injonction aux écoles de poster à chaque fin d’année scolaire à partir de 2024, les relevés de notes sur la plateforme en ligne du MENFP. Le ministère confirme avoir déjà numérisé les relevés de notes des bacheliers haïtiens de 1980 à date et rendu possible leur accès en ligne.

Des milliers d’élèves risquent de perdre leurs relevés officiels,informe le MENFP.

À lire aussi :

Vyolans gang nan zòn metwopolitèn Pòtoprens lan kapab fè plizyè santèn milye elèv ak anseyan pèdi dosye yo

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... La Banque interaméricaine de développement octroie 20 millions de dollars supplémentaires pour soutenir la réforme éducative en Haïti....

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Nouveau cas de violence sur une élève en milieu scolaire : le ministère de l’Éducation nationale et de...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Quelques écoles rouvrent à Port-au-Prince après plus d’un mois de fermeture due à la violence des gangs Après...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le MENFP suspend le permis de diriger et le permis d’enseigner d’un directeur d’école dans le Nord-Est pour...