Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Le MENFP condamne les actes d’enlèvement contre ses 7 cadres et réclame leur libération

Le MENFP condamne les actes d'enlèvement contre ses 7 cadres et réclame leur libération

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle condamne les actes d’enlèvement contre ses sept employés dont le Directeur général de l’ONAPE Hervé Boursiquot.

Dans un communiqué de presse, le ministère de l’éducation nationale dit condamner les actes de kidnapping contre ses sept employés et réclame leur libération. Ces actes ont eu lieu dans la journée du 25 septembre, des individus armés ont orchestré un enlèvement collectif contre six employés qui travaillent à la Direction des Affaires Administratives dudit ministère et Hervé Boursiquot, Directeur général de l’Office Nationale de Partenariat en Éducation (ONAPE).

Le MENFP à travers ce communiqué condamne les actes de kidnapping contre ses employés et dénonce les menaces insistantes lancées à l’encontre des établissements scolaires et de ses bureaux sur le territoire national. Concernant l’enlèvement de ses sept employés, le ministre exige leur libération. “Le ministère demande rapidement la libération de ses employés qui étaient obligés de travailler en toute urgence ce dimanche au bénéfice des enseignants”, peut-on lire dans ce communiqué.
Un haut cadre du ministère dans un entretien à la rédaction du journal estime que cet acte d’enlèvement vise à perturber la réouverture des classes.

Selon les informations, trois des six employés de la Direction des Affaires Administratives du MENFP qui se trouvaient dans le même véhicule au moment de l’action ont échappé à cette tentative de kidnapping grâce à l’intervention d’une patrouille de police du commissariat de Port-au-Prince. Deux individus ont été tués au Champ de Mars dans des échanges de tirs avec des agents de la PNH.

Un autre individu a été arrêté, une arme à feu et un véhicule de marque Toyota ont été confisqués lors de cette opération.

Au moment de la rédaction de cet article, les trois autres employés et le directeur général de l’ONAPE sont toujours entre les mains des kidnappeurs. Ces employés de la Direction des Affaires Administratives qui travaillent au service permanent du ministère étaient venus au bureau du MENFP à Babiole en vue de travailler en toute urgence sur les dispositions des autorités du ministère concernant la distribution des chèques pour les professeurs dans les écoles nationales et les lycées tandis qu’Hervé Boursiquot travaillait dimanche dans la journée sur le financement international qui s’occupe de la réparation des écoles victimes dans la ville des Gonaïves lors des dernières manifestations.

Le MENFP condamne les actes d'enlèvement contre ses 7 cadres et réclame leur libération

En savoir plus:

PNH : un chef de gang tué et 2 bandits arrêtés à Port-de-Paix

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

L’ancien ministre Pierre Buteau kidnappé en sa résidence à Pétion-Ville. Le professeur Pierre Buteau a été enlevé ce mardi matin à Thomassin, quartier de...

Insécurité

Enlevé le 2 janvier 2023, le pasteur Smith Mathurin et son chauffeur Fritz François ont recouvré leur liberté contre rançon. Le pasteur titulaire de...

Insécurité

857 cas de kidnapping recensés en Haïti pour l’année 2022 contre 1009 pour l’année 2021, selon le CARDH Les cas de kidnapping ont baissé...

Insécurité

La famille du pasteur Smith Mathurin,enlevé à Merger le 2 janvier 2023, demande sa libération. La famille du pasteur Smith Mathurin demande sa libération....