Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Le MENFP dit s’attendre à une rentrée scolaire progressive mais n’a pas reporté la réouverture des classes

L'État haïtien ne financera plus les ouvrages écrits en Français pour l'école primaire

Le MENFP dit s’attendre à une rentrée scolaire progressive mais n’a pas reporté la réouverture des classes

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), dans un communiqué de presse publié ce lundi 3 octobre 2022, a dit reconnaître que « la première semaine du calendrier scolaire 2022-2023 démarrant le 3 octobre sera difficile pour la relance des activités scolaires dans plusieurs endroits du pays et s’attend à une rentrée scolaire progressive. »

Il annonce que ce sujet a été porté à l’attention du Conseil du Gouvernement du 2 octobre 2022 qui s’engage, une fois de plus, à créer un cadre sécuritaire approprié et un dispositif adéquat afin de faciliter le déplacement de la population en général et des écoliers, en particulier.

Par ailleurs le ministère de l’éducation nationale a dit prendre note des « différents appels émanant d’institutions éducatives et de différents secteurs de la population appelant à un climat sécuritaire et un meilleur cadre devant faciliter les déplacements des écoliers, des parents et des enseignants pour la rentrée des classes. »

Le MENFP, dans ce communiqué en a profité pour appeler au respect du « droit à l’éducation de tous les enfants en toutes circonstances », reconnues par les conventions internationales ratifiées par Haïti. « L’école, étant un bien public, doit être sauvegardée et préservée en tout temps. Il appartient à tous les acteurs d’y contribuer pour le bien et le futur de nos enfants », précise le ministère.

Le constat général est que les rues notamment de la zone métropolitaine de Port-au-Prince ne sont pas encore sûres pour que les enfants puissent reprendre le chemin de l’école à cause de la situation de tension qui règne dans le pays depuis l’annonce de l’ajustement à la hausse des prix des produits pétroliers à la pompe. De plus, on assiste depuis plusieurs jours à une rareté de carburant spectaculaire en raison du blocage du terminal de Varreux par les bandits du G9.

L'État haïtien ne financera plus les ouvrages écrits en Français pour l'école primaire

En savoir plus:

Un otage libéré à Maïssade et 2 individus interpellés par la PNH

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu