Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

N ap Mache Pou Lavi prend acte de la signature de l’accord du 21 décembre 2022

N ap Mache Pou Lavi prend acte de la signature de l’accord du 21 décembre 2022

N ap mache Pou Lavi prend acte de la signature de l’accord du 21 décembre 2022 et encourage la poursuite de la recherche du consensus.

Le Collectif “N ap Mache Pou Lavi” (Marchons pour la vie), structure regroupant environ 16 associations et personnalités haïtiennes, dit prendre acte de la signature de l’accord du 21 décembre 2022. Ce regroupement appelle les protagonistes de la crise à poursuivre la recherche du consensus en priorisant l’intérêt supérieur de la nation.

Dans une note en date du 31 décembre 2022, le regroupement dénommé “N ap Mache Pou Lavi” a exprimé sa position sur la conjoncture politique, particulièrement la signature de l’accord du 21 décembre 2022 dénommé « Consensus pour une transition inclusive et des élections transparentes » par le gouvernement, des partis politiques et des associations du secteur privé.

“N ap Mache Pou Lavi” considère la signature de ce document comme une étape importante capable d’aider à créer les conditions pour un retour à la normalité institutionnelle et constitutionnelle par l’organisation de bonnes élections afin que la population puisse choisir librement ses représentants et participer à la vie publique.

Se disant attachée à sa mission et à son plaidoyer depuis environ deux ans, l’organisation appelle les protagonistes à faire preuve de bonne foi et à être conscients de la misère abjecte dans laquelle patauge la population et du quasi-effondrement de l’Etat. « En effet, de nombreux accords ont été signés, alors que la situation se dégrade », rappelle le regroupement dans cette note signée de Gédéon Jean du Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), Georges Wilbert Franck de l’Union des Normaliens et Éducateurs d’Haïti (UNOEH), Arnold Antonin, Cinéaste et personnalité de la société civile, entre autres.

« Comment s’intéresser à la conquête du pouvoir au mépris de la souffrance de la population, en proie à la pauvreté, aux kidnappings suivis de traitements déshumanisants, aux viols, au sort des dizaines de milliers de nos frères et sœurs ainsi que des enfants traqués souvent comme des animaux sauvages un peu partout sur la planète ? », s’interroge “N ap mache Pou Lavi” à travers ce document.

L’association estime que tout regroupement ou personnalité dont l’objectif est de conquérir le pouvoir ou de le maintenir doit avant tout faire preuve d’un bon père de famille. « L’intérêt collectif doit avoir la préséance sur tout », soutient-elle.

Aussi, “N ap Mache Pou Lavi” dit encourager vivement les protagonistes de la crise à poursuivre la recherche du consensus, en priorisant les intérêts supérieurs de la nation et l’urgence du moment. « L’année 2023 devrait marquer un tournant dans la vie politique, économique et sociale du pays [..] », souhaite-t-elle.

 

En savoir plus:

Jour de l’indépendance : les États-Unis réitèrent leur engagement à rester fermes aux côtés d’Haïti

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu