Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sports

Naomi Osaka quitte Roland Garros

Naomi Osaka quitte Roland Garros

Naomi Osaka se retire du tournoi de Roland Garros

Au lieu de céder aux pressions des organisateurs qui menaçaient de l’expulser si elle continue à bouder les conférences de presse, la quadruple gagnante d’un tournoi du Grand Chelem a abandonné le tournoi. Sur Instagram, elle annonce qu’elle souffrait d’épisodes de dépression depuis 2018 et qu’elle allait “prendre du temps” loin des courts de tennis.

Sur Instagram, la tenniswoman  a écrit : “Je pense maintenant que la meilleure chose pour le tournoi, les autres joueurs et mon bien-être est que je me retire afin que tout le monde puisse se concentrer à nouveau sur le tennis qui se déroule à Paris. Je n’ai jamais voulu être une distraction et j’accepte que mon timing n’était pas idéal et que mon message aurait pu être plus clair”, a écrit Osaka sur Instagram. “Plus important encore, je ne banaliserais jamais la santé mentale ou n’utiliserais pas ce terme à la légère. La vérité est que j’ai souffert de longues crises de dépression depuis l’US Open en 2018 et que j’ai eu beaucoup de mal à y faire face.”

Naomi Osaka a abandonné le tournoi de Roland-Garros un jour après que les officiels aient menacé de l’expulser du deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison si elle continuait à refuser d’assister aux conférences de presse après ses matchs.

Jamais auparavant une star aussi importante n’avait quitté un événement aussi important que Roland-Garros à cause d’un problème dont presque tous les joueurs de tennis de haut niveau ont dit ces derniers jours qui faisait partie intégrante du circuit, au même titre que les longs horaires de voyage. Le contraste est également frappant avec l’été dernier, lorsque les officiels du tennis ont suspendu le jeu au Western & Southern Open après qu’Osaka, quatre fois vainqueur du Grand Chelem, ait annoncé qu’elle ne jouerait pas son match de demi-finale pour attirer l’attention sur la question de la violence policière à l’encontre des Noirs, suite à la fusillade de Jacob Blake à Kenosha, dans le Wisconsin.

Mercredi dernier, apparemment sans que les responsables du tennis n’en soient avertis, Osaka a fait part sur Instagram et Twitter de sa décision de ne pas se soumettre à toutes les obligations de presse pendant Roland-Garros, car cette expérience nuit à la santé mentale des joueurs, surtout lorsqu’ils doivent répondre à des questions après une défaite.

“Si les organisations pensent qu’elles peuvent continuer à dire ‘faites la presse ou vous allez recevoir une amende’ et continuer à ignorer la santé mentale des athlètes qui sont la pièce maîtresse de leur coopération, alors je ne peux que rire”, a écrit Osaka, qui a remporté quatre tournois du Grand Chelem. Elle a déclaré qu’elle accepterait toute amende qui lui serait infligée pour avoir manqué les conférences de presse et a demandé que les fonds soient versés à une organisation caritative dédiée à la santé mentale.

Les joueurs sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 20 000 dollars s’ils ne participent pas à une conférence de presse, bien que les amendes aient toujours été beaucoup moins élevées. Cependant, les officiels du circuit et la plupart des joueurs pensent depuis longtemps que les conférences de presse, bien que parfois inconfortables, sont importantes pour la promotion du sport.

En savoir plus:

Kowonaviris: PM a.i a rankontre plizyè patwon ak reprezantan medya an liy

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu