Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Assemblée générale des Nations Unies: le parti EDE dézingue le discours de Ariel Henry

Assemblée générale des Nations Unies: le parti EDE dézingue le discours de Ariel Henry
Getting your Trinity Audio player ready...

Assemblée générale des Nations Unies: le parti EDE dézingue le discours du Premier ministre Ariel Henry.

Le parti politique les Engagés pour le Développement (EDE) à travers un communiqué de presse a fixé sa position sur la participation du premier ministre haïtien Ariel Henry à la 78e session ordinaire de l’assemblée générale des Nations Unies qui s’est tenue à New-York la semaine dernière. La structure dirigée par Claude Joseph estime que le discours du chef du gouvernement a manqué de leadership et de vision. Selon EDE, Haïti a raté l’occasion de briller, de présenter sa vision pour un avenir prospère, et un plan concret pour y parvenir.

“Malheureusement, le discours du Premier Ministre était superficiel, dénué de vision, de bilan, et de propositions concrètes.
Sa participation à ce rendez-vous annuel n’a été qu’une formalité dénuée de tout impact positif pour Haïti”, a jugé le communiqué du parti EDE.

Plus loin, la structure dit déplorer le manque de profondeur du discours du Premier Ministre. D’après le parti EDE, Ariel Henry a utilisé des généralités pour dissimuler son incompétence et son indifférence envers la souffrance du peuple haïtien. “Aucun bilan tangible de son administration n’a été présenté, ni de perspectives claires pour le pays. Au lieu de cela, son discours a donné l’impression que la République d’Haïti était en train de quémander la charité internationale”, a souligné le communiqué.

Pour EDE, le premier ministre Ariel Henry a fait une approche contradictoire au sujet du conflit haïtiano-dominicain autour de la rivière Massacre. “En privé, son gouvernement soutient l’arrêt des travaux sur le canal et l’expulsion des agriculteurs locaux, en accord avec la position dominicaine. Cependant, sur la scène internationale, il tente de donner une image contraire en plaidant pour le dialogue et la négociation”, estime la structure.

Les Engagés pour le Développement qualifient les paroles du premier ministre haïtien de double discours et d’un manque de leadership de sa part. “La République d’Haïti a besoin d’une position claire et cohérente sur des questions aussi sensibles que les relations avec ses voisins. La communication à double sens nuit à notre crédibilité internationale et affaiblit notre position dans les négociations bilatérales et multilatérales”, croient les responsables.

C’est un discours qualifié de manque de leadership et de vision par EDE, indiquant que le premier ministre a évoqué les problèmes sans offrir de solutions claires ni de plans d’action concrets pour les résoudre. “Il a appelé à l’aide internationale, mais n’a pas montré comment son gouvernement comptait utiliser ces ressources pour améliorer la vie du peuple haïtien.”

EDE a fait savoir que le pays ne peut plus supporter un gouvernement qui ne répond pas à ses besoins fondamentaux, tout en précisant qu’il restera engagé envers une vision qui n’est autre que le leadership qui met en œuvre des politiques et des actions concrètes pour améliorer la vie du peuple haïtien.

Assemblée générale des Nations Unies: le parti EDE dézingue le discours de Ariel Henry

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mercredi 27 septembre 2023

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... À l’occasion de la fête du bicolore, des festivités et débats sont organisés à travers le pays par...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Les parties prenantes RED/EDE et compromis historique qui ont des représentants au CPT s’abstiennent de designer un premier...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Claude Joseph demande le respect de l’accord du 3 avril sur le Conseil Présidentiel de Transition Intervenant ce...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... « Malgré les efforts de l’ULCC et l’UCREF, très peu de condamnations ont été prononcées dans des affaires...