Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

“L’heure est grave et la Nation ne peut plus attendre!”, affirment des associations patronales qui renouvellent leur soutien à l’accord du 21 décembre

"L'heure est grave et la Nation ne peut plus attendre!", affirment des associations patronales qui renouvellent leur soutien à l'accord du 21 décembre

“L’heure est grave et la Nation ne peut plus attendre!”, affirment des associations patronales qui renouvellent leur soutien à l’accord du 21 décembre.

Les principales associations patronales du pays et du Regroupement Patronal Haitien (RPH) ont, dans une note de presse, dit lancer un “véritable cri d’alarme aux acteurs politiques du pays en vue de résoudre sans délai leurs différends et de se rallier, s’ils ne l’auraient déjà fait, aux signataires de l’accord politique du 21 décembre 2022, dont l’objectif ultime est de conduire à la tenue d’élections honnêtes, transparentes et équitables.” Cette note fait suite à la prise de conscience exprimée récemment par le secteur des affaires au regard de la descente aux enfers du pays.

Ces membres du secteur privé ont affirmé qu’ils sont interpellés par la persistance de la crise multidimensionnelle qui ne cesse d’endeuiller les familles, d’asphyxier l’économie nationale et paupériser la grande majorité de nos concitoyens. “L’heure est grave et la Nation ne peut plus attendre! Les soussignés prennent ici l’engagement solennel de continuer à appuyer l’accord politique en question, en vue d’engager sans plus tarder le pays dans un processus électoral et d’accompagner, à travers leurs représentants, la mise en place des réformes qui seront menées et des institutions qui seront créées pour atteindre l’objectif visé“, ont-ils indiqué.

Les signataires, Martine L. CUVILLY, Edouard BAUSSAN, Bryan GONZALES, Gérard LABORDE, Raina FORBIN, Delphine GARDERE, encouragent tous leurs concitoyens et toutes les forces vives de la Nation à soutenir le travail patriotique du Haut Conseil de Transition (HCT) dans l’accomplissement de son mandat de promotion d’un dialogue inclusif visant à faciliter le rétablissement des institutions démocratiques du pays.

Ils ont aussi lancé un appel pressant aux membres de la diaspora haïtienne pour qu’ils joignent leurs voix et leurs efforts à ceux de leurs concitoyens vivant dans le pays, afin d’encourager et d’appuyer de toutes leurs forces ce mouvement citoyen vers le relèvement de notre patrie commune, en proie à une crise et à des souffrances sans précédent.

“L’heure est grave! Nous appelons instamment l’ensemble de nos concitoyens et plus particulièrement les femmes et hommes politiques, élites économiques et intellectuelles et l’ensemble de la société civile de notre pays, à faire preuve de compréhension, de réalisme et de patriotisme avisé, en vue de transformer cette nouvelle assistance étrangère au rétablissement de la sécurité, la dernière, en opportunité pour accompagner la reconstruction effective et durable de nos institutions républicaines, afin que notre nation soit finalement capable d’affronter seules ses défis et accidents de parcours de toutes natures”, peut on lire dans cette note.

Les associations patronales du pays affirment par ailleurs que nous devons tous rester conscients que le chemin à parcourir sera long, semé d’embûches, de défis et de revers, qui ne devront jamais nous décourager ou même nous distraire de notre rêve collectif. C’est en ce sens que nous voulons aujourd’hui réaffirmer notre détermination inébranlable, en tant que membres responsables du Secteur Privé des Affaires, à contribuer aux changements profonds et durables qui s’avèrent aujourd’hui indispensables à l’harmonie et au bien-être du peuple haïtien.

"L'heure est grave et la Nation ne peut plus attendre!", affirment des associations patronales qui renouvellent leur soutien à l'accord du 21 décembre

En savoir plus:

Un autre regard sur la migration haïtienne en République dominicaine

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu