Connect with us

Sécurité

Le porte-parole du SPNH-17, Abelson Gros-Nègre, ne fait plus partie de la PNH

Published

on

SPNH-17 , Abelson Gros-Nègre , PNH
Actimed_728
1,166 views

Le porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti, Abelson Gros-Nègre, ne fait plus partie de la PNH.

Selon les conclusions d’un rapport d’enquête diligentée le 15 juin 2020 par l’inspection générale de la Police Nationale d’Haïti, l’Etat haïtien met fin au contrat le liant au désormais ancien policier Abelson Gros-Nègre, le porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH-17). Selon le rapport, cette décision est effective depuis le 5 août 2020.

Pourquoi une telle décision contre cette figure du SPNH-17? Abelson Gros-Nègre est frappé de cette décision pour entre autres, insubordination grave à l’encontre du Premier vice-président du Conseil Supérieur de la Police Nationale d’alors, l’ex-ministre de la Justice et de la sécurité publique, Lucmanne Dellile. En juin dernier, sur une station de radio de la capitale, le porte-parole avait fait des déclarations invectivant l’ancien mnistre Delille.

S’il faut croire les conclusions du document, le policier est récidiviste de mauvais comportements et d’insuffisance professionnelle et est reproché d’inconduite habituellement et de faute grave contre la discipline.

Présentement, le Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH-17), évolue sans Yannick Joseph et Abelson Gros-Nègre. Ces ex-policiers étaient au coeur des mouvements et initiatives ayant abouti à la création et à la légalisation du SPNH-17.

Lait Bongu

En savoir plus:

3 septembre 1959. Décès de Sténio Vincent

Lait Bongu
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,072 other subscribers

Archives