Connect with us

Insécurité

“Le problème de l’insécurité ne provient de la PNH, mais du pouvoir”,dixit Pierre Espérance

Published

on

"Le problème de l'insécurité ne provient de la PNH, mais du pouvoir",dixit Pierre Espérance
La Réserve banner1
772 views

“Le problème de l’insécurité ne provient de la PNH, mais du pouvoir en place”,déclare Pierre Espérance, Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains.

Dans une interview accordée à Juno7, le Directeur Exécutif du RNDDH se dit interpeller au plus haut point par les récentes déclarations du président du Conseil Supérieur de la Police National, Joseph Jouthe, concernant la performance de la Police Nationale d’Haïti par rapport à l’insécurité. Selon ses dires, les propos du Premier ministre ne font que fragiliser l’institution policière qui fait face à toutes sortes de problèmes.

Dans son analyse, Pierre Espérance attire l’attention de la population sur les mauvais traitements dont les policiers font l’objet depuis 2017. En plus des problèmes de munitions, d’équipements, d’uniformes et de moyens financiers auxquels ils sont confrontés, les policiers vivent constamment dans l’insécurité de même que le simple citoyen car, poursuit le défenseur de Droits Humains, ils ont l’obligation de traquer des bandits qui sont des protégés du pouvoir.

Pour lui, l’attaque en plein direct du Premier ministre à l’endroit du commandant en chef de la PNH, Rameau Normil lors de la cinquième édition du dialogue communautaire veut dire ce que cela veut dire: “Il est claire que Joseph Jouthe ne veut plus fonctionner avec le DG de la PNH”,tranche le défenseur de Droits Humains.

“Si le Premier Ministre s’en est pris ainsi au DG de la PNH, c’est pour essayer de convaincre la communauté internationale que l’exécutif n’est pas de connivence avec les bandits contrairement à ce qui est dit”, s’il faut croire le Directeur Exécutif du RNDDH évoquant la position critique exprimée récemment par le gouvernement américain par rapport à la recrudescence de l’insécurité en Haïti ces derniers temps.

Actimed_728

Toutefois, le Directeur Exécutif du RNDDH, pense qu’il y a nécessité de régler le problème relatif à la hiérarchie au sein de la Police Nationale d’Haïti. Il faut qu’il y ait un leadership à l’intérieur de la PNH pour que les ordres puissent être exécutés convenablement, selon M.Espérance.

Des réactions viennent de toute part

” Mesye Jouthe, ou melanje, ou gaye, ou tèt anba. Ou aji tankou yon iresponsab k ap mache lage chay sou moun. Koze ensekirite ak banditis la se dosye Leta dwe adrese nan pi wo nivo li. Dwe gen bon jan politik piblik sou sekirite vi moun ak byen yo; mwayen materyèl ak moun fòme epi estrateji adapte.

…Ta sanble nan dosye sa, gouvènman w la plis chita sou gagòt”, écrit Edmonde Supplice Beauzile, Présidente de la fusion des Sociaux-démocrates dans un billet adressé au chef du gouvernement. Une analyse critique qui rejoint celle de Pierre Espérance tout en faisant des questionnements fondés relatifs au service d’intelligence, à la relation dite étroite existant entre le pouvoir et le G-9, à l’utilité effective de la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et Réinsertion entre autres.

Dans son billet rédigé en créole haïtien, Mme Beauzile, très critique à la façon dont le Premier ministre traite ce dossier aussi sensible, n’a pas manqué de faire l’éloge des compétences et de l’expérience du DG Rameau Normil.

En savoir plus:

Le DG de la PNH publiquement critiqué par le PM Joseph Jouthe

L’ Association Professionnelle des Magistrats pour la poursuite de la grève des greffiers

Suzuki 9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,037 other subscribers

Archives