Connect with us

People

Qui est Esther Alcimé, la présidente du club Rotaract de Pétionville ?

Published

on

Qui est Esther Alcimé, la présidente du club Rotaract de Pétionville ?
Photo : Ody Bien-Eugène | Juno7
Jac

Coup de projecteur sur Esther Alcimé, la présidente du club Rotaract de Pétionville

Prendre les rênes du Rotaract Club de Petionville dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19 est loin d’effrayer Esther Alcimé qui, au contraire, se sent honorée et surtout motivée à l’idée de pouvoir servir l’intérêt général et faire progresser l’entente et la paix dans le monde, conformément à la mission du club Rotaract.

Esther Alcimé est née aux Gonaïves où elle a grandi avec sa mère et son grand frère, les deux personnes qu’elle chérisse le plus au monde. “Il ya deux personnes que j’aime beaucoup au monde,ma mère Rosette Dormevil et mon grand frère Zacharie Alcimé. Je ne pourrai jamais passer une journée sans prendre de leurs nouvelles.”

Elle  a effectuée ses etudes classiques respectivement  au college la ronde et au collège adventiste des Gonaives. Elle est  ensuite rentrée à Port-Au-Prince pour étudier la Gestion des institutions financières à l’université Quisqueya.

Sa carrière professionnelle debute à Rebo S.A où elle a travaillé comme Hotesse (contractuel). Elle a été  par la suite employée par Plastech Solutions S A comme Secrétaire Comptable.

MG3

Passionnée des activités à caractère social, elle a rapidement intégré le Rotaract, ce club qui prone l’entente entre les peuples, l’altruisme et la paix et qui est tout de suite  devenue sa seconde famille. Outre ces valeurs,  la jeune femme était surtout attirée l’amour et le respect mutuel caractérisant le club.

Parlant de ses débuts au sein du Club, elle est fière d’avoir gravi les échelons avant d’arriver au poste de présidente.  “Ça a été tres bien. Au sein du Rotaract , c’est servir d’abord, l’amitié par le service. Les plus anciens membres encadrent les nouveaux afin de leur faire comprendre l’engagement de servir qu’ils ont pris. j’ai occupé la place de chef de protocole, secrétaire adjointe, vice-présidente et maintenant présidente. J’en suis fière.”

Il n’est pas question de baisser les bras à cause de la Covid-19 a affirmé Alcimé avant de devoiler ses projets pour le club. “On va raviver notre passion par le service tout  en mettant les criteres des quatre questions en pratique. Nous allons d’abord commencer par distribuer des masques et Sanitizer, ensuite sensibiliser  la population. On attend la réouverture des classes pour organiser des séances de travail avec des psychologues pour les élèves.”

Et d’ajouter: “On  envisage aussi de payer la scolarité pour quelques enfants de la capitale. On compte aussi  organiser des journées de rebroisement à Port-au Prince précisément à Sarazin(Haut Turgeau).”

Esther Alcimé a une vie sociale très  active. Elle est membre  de l’Association Tonnelle Action qui fait un travail colossal  à travers la ville des Gonaives et à travers le pays. “Ce sont des jeunes dynamiques et dévoués à leurs pays”, a expliqué Alcimé.

Célibataire, elle ne pense pas encore à fonder une famille. Elle veut se concentrer sur sa carrière professionnelle. Elle co-anime aussi une emission à Radio vision 2000, tous les dimanches soir de 7h -9h pm (Entre Mots et Mélodies).

En savoir plus :

Coup de projecteur sur “K-niway “

Claude Joseph en visite à Washington pour consolider le support des États-Unis

Jac

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,832 other subscribers

Archives