Connect with us

Actualités

Les réactions continuent d’affluer après l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval

Published

on

Election / Les réactions continuent d'affluer après l'assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval
bongu j7

Les réactions continuent d’affluer après ce crime odieux sur Me Monferrier Dorval

Des organisations de la société civile et des partis politiques sont montés au créneau à leur tour pour exiger que les auteurs, co-auteurs et complices de ce crime crapuleux soient retrouvés et punis.

Port-au-Prince, Haïti.- Les réactions continuent d’affluer, tant au niveau national qu’international, à la suite de l’assassinat crapuleux de l’éminent juriste et professeur Monferrier Dorval, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince. Le CSPJ, des partis politiques et des structures de la société civile exigent l’identification, l’arrestation et le jugement des auteurs, co-auteurs et complices de ce crime odieux ayant soulevé l’indignation de la société haïtienne.

Le CSPJ demande la suspension de toutes les activités judiciaires jusqu’aux funérailles.

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), tout en exprimant sa profonde indignation, requiert que la force publique soit mobilisée immédiatement afin de retrouver les auteurs, co-auteurs et complices de cet assassinat crapuleux. Le CSPJ demande par ailleurs aux Présidents des Cours, Doyens des Tribunaux de Première Instance et Juges Titulaires des Tribunaux de Paix de lever le siège dans leurs juridictions respectives jusqu’aux funérailles du Bâtonnier Monferrier Dorval.

Des organisations de défense des droits humains exigent l’ouverture d’une enquête judiciaire.

Des organisations de défense des droits humains dont le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits Humains (CARDH), la Commission Épiscopale-Nationale Justice et Paix (CE-JILAP), le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), le Centre de Recherche et de Formation Économique et Sociale pour le Développement (CRESFED), le Programme pour une Alternative de Justice (PAJ) et le Sant Karl Lévêque (SKL), font état de nombreuses pressions et des menaces de mort dont a été l’objet le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince.

MG3

Ces organisations de défense des droits humains exigent l’ouverture d’une enquête judiciaire sérieuse tenant compte d’inquiétantes rumeurs et informations relatives à un assassinat prémédité et planifié afin que les auteurs, co-auteurs et complices soient arrêtés et jugés avec la dernière rigueur.

Des organisations politiques se prononcent

L’organisation politique Fanmi Lavalas s’est également prononcée sur l’assassinat de maître Monferrier Dorval le 28 août dernier en évoquant la nécessité de faire front commun pour arrêter la machine infernale de l’insécurité qui s’est installée depuis plusieurs mois dans les quartiers populaires de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le parti Antant Nasyonal de l’ancien député Antoine Rodon Bien-Aimé pour sa part dit croire que l’assassinat du professeur Monferrier Dorval devrait servir de catalyseur pour un mouvement global visant à dire non à l’insécurité généralisée.

Des personnalités se prononcent

À côté de structures organisées de la société, de nombreuses personnalités se sont prononcées pour dénoncer l’assassinat crapuleux d’un homme au savoir plantureux qui avait foi en son pays tout en participant activement à la formation des jeunes. Les auteurs du livre «Toutouni», Pascal Adrien et Jorchemy Jean-Baptiste, se questionnent sur les raisons qui poussent des mafieux à s’attaquer à des pacifistes comme Monferrier Dorval.

En savoir plus:

31 août 1798 : le général Maitlard remet le Môle Saint Nicolas à Toussaint Louverture

Innee Beauty Parlour
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,198 other subscribers

Archives